L'égalité des genres est essentielle à la conception des technologies qui façonneront notre avenir, déclare Renew Europe

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

La sous-représentation des femmes dans l'éducation et le monde du travail dans les domaines des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM) dans l'UE a des impacts négatifs sur les femmes ainsi que sur l'ensemble de la société. Dans un rapport piloté au Parlement européen par Susana Solis Perez, eurodéputée de Renew Europe, nous appelons aujourd'hui les institutions de l'UE et les États membres à aborder cette question dans leurs systèmes d'éducation et de travail.

"En tant qu'ingénieure, j'ai été très déçue de constater que le nombre de femmes dans l'enseignement des STEM reste presque le même que lorsque je faisais mes études. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que si nous ne renversons pas ces chiffres, les femmes ne participeront pas à la conception des technologies qui façonneront notre avenir et ne seront pas présentes dans la transition verte", déclare l'eurodéputée Susana Solis Perez, rapporteure du rapport.

Elle poursuit : "Si la crise du COVID nous a appris quelque chose, c'est l'importance de la science et de la recherche afin de surmonter ce problème mondial. Sans la science, nous ne trouverons pas de réponse. Et, sans les femmes, l'avenir sera une fois de plus façonné par les hommes, pour les hommes."

Nous devons garantir que les femmes participent à la conception des technologies qui façonneront notre avenir. Les obstacles que rencontrent les femmes et les jeunes filles pour développer les compétences nécessaires afin de devenir les artisans du développement scientifique et des nouvelles technologies de l'UE doivent être démantelés. En particulier dans le domaine de l'intelligence artificielle, où le manque de femmes risque de créer des préjugés.

Supprimer les barrières, lutter contre les stéréotypes sexistes nuisibles et enchaîner l'accès à l'éducation et aux emplois dans le domaine des STEM est également une question de création de bénéfices économiques. Les recherches de l'Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes montrent que combler l'écart entre les genres dans l'enseignement des STEM pourrait générer une croissance économique avec jusqu'à 1,2 million de nouveaux emplois et une augmentation du PIB pouvant atteindre 820 milliards d'euros d'ici 2050.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77

Email : caroline.rhawi@europarl.europa.eu