Cette Journée de l'Europe est l'occasion de continuer à œuvrer pour l'avenir de l'UE

Auteur : Jennifer Emilie Richard

Date :

Partager :

1652091832553 CU 1850 MOBILE

Il y a 72 ans, la déclaration de Robert Schuman changeait à jamais l'histoire de l'Europe, en ouvrant une perspective d'unité et de paix, longtemps inconcevable. Aujourd'hui, plus que jamais, alors que la guerre fait rage sur notre continent, nous devons continuer de développer et de réformer l'UE et ses institutions, conformément à la volonté des citoyens européens.

Renew Europe se félicite donc du rapport final présenté aujourd'hui à Strasbourg par les coprésidents du Comité exécutif de la Conférence sur l'avenir de l'Europe. Pendant un an, de nombreux citoyens de l'UE ont travaillé avec détermination pour partager leurs idées et propositions pour l'avenir de notre Union ; un exercice démocratique sans précédent. Notre groupe salue leur engagement et leur travail et les remercie. Nous soutenons la proposition des citoyens de l'UE de mettre en place une Convention, meilleur moyen d'améliorer notre démocratie européenne.

Renew Europe appelle les institutions européennes et les États membres à mettre en œuvre les conclusions de la Conférence, qui était une initiative prioritaire de notre famille politique. A cet égard, notre groupe exprime sa déception face à la déclaration de plusieurs Etats membres exprimant des réserves sur la révision des traités.

Les citoyens de l'UE ont clairement demandé que nos traités soient mis à jour, par exemple pour mettre fin à l'unanimité au Conseil, renforcer les capacités de défense et offrir une plus grande compétence de l'UE en matière de santé ou le droit d'initiative du Parlement européen. La crise sanitaire et la guerre en Ukraine montrent que l'UE doit évoluer pour être en mesure de relever les défis auxquels nous sommes confrontés.

Stéphane Séjourné, président de Renew Europe, a déclaré:

« La Conférence sur l’Avenir de l’Europe est un exercice démocratique sans précédent à l’échelle de notre continent. Nous sommes à une période charnière pour notre Europe. Nous devons être à la hauteur de nos concitoyens et ne pas nous contenter de les écouter. Faisons preuve d’ambition et de courage, comme Robert Schuman il y a 72 ans, et engageons une réforme des traités allant vers plus d’intégration et de souveraineté européennes.

Renew Europe se bat pour la mise en oeuvre de propositions de la Conférence, à l’image des listes transnationales, de la fin de la règle de l’unanimité, d’une véritable Union de l’énergie assurant notre indépendance énergétique ou encore en faveur d’une meilleure protection de nos valeurs et de l’Etat de droit en rendant l’article 7 plus efficace. Nous nous battons et nous continuerons, pour nos concitoyens ».

Guy Verhofstadt, coprésident du Comité exécutif de la Conférence, a déclaré :

« Une Union européenne qui agit "trop peu, trop tard", comme nous l'avons vu tant de fois, ne survivra pas. En ce sens, l'intégration européenne n'est plus une question de choix, elle est devenue une question de nécessité, de survie.

Les recommandations des citoyens et les conclusions de la Conférence nous offrent une feuille de route afin d’éviter que nous devenions insignifiants ou que nous disparaissions. Une nouvelle Europe, efficace et plus démocratique, est possible. Une Europe qui est souveraine et capable d'agir. Une Europe qui fait avancer la planète Terre »

Renew Europe appelle à une institutionnalisation permanente de la participation directe des citoyens au projet européen :

« Il n'y a pas de réelle opposition ou contradiction entre la démocratie représentative et la démocratie participative ; au contraire, dans une démocratie moderne, les deux sont nécessaires ».