Renew Europe se réjouit de l'approbation du programme EU pour la santé : Premier jalon vers une Union européenne de la santé

Date :

Partager :

Le Parlement européen vient d'approuver l'accord ambitieux sur le programme de l’UE pour la santé (EU4Health), qui prévoit d'investir dans les systèmes de santé, la promotion et la prévention dans les années à venir.

"Doté d’un budget de 5,1 milliards d'euros, pour lequel le Parlement s'est battu bec et ongle, cet accord marque une première étape sur la voie d'une véritable Union européenne de la santé", explique la rapporteure de Renew Europe, Véronique Trillet-Lenoir (Liste Renaissance, FR), "la mise en place du fonds reflète 90% des priorités que notre groupe a défendues lors des négociations".

EU4Health permet un engagement fort et partagé afin de lutter contre les maladies chroniques, mettre en place un réseau européen d'instituts nationaux du cancer et garantir l'accès aux soins de santé sexuelle et génésique. Ce dernier point a fait l'objet d'une forte pression de la part de Chrysoula Zacharopoulou (La République en marche, FR), rapporteure pour Renew Europe au sein de la commission FEMM.

Les leçons de la pandémie de Covid ont également été tirées au cours des négociations, afin que l'UE soit mieux préparée à faire face aux crises sanitaires majeures à l'avenir. Le mandat et les ressources de l'Agence européenne des médicaments (EMA) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) sont renforcés et une Autorité européenne de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA ou Barda européen) sera créée. Une attention beaucoup plus grande sera accordée aux tests de résistance des systèmes de santé nationaux, à l'élaboration de normes sanitaires et à l'extension des réseaux de référence européens aux maladies complexes, transmissibles et non transmissibles.

Les questions de santé ne font pas partie du domaine d'expertise traditionnel de l'Union européenne. C'est pourquoi, pour la première fois, l'UE a défini une vision claire et cohérente en matière de santé. Les négociations avec la commission du budget du Parlement et le député européen Nicolae Ștefănuță (Uniunea Salvați România, RO), en particulier, ont permis d'annuler en grande partie les réductions budgétaires initiales du Conseil.

"C'est une réalisation sans précédent", conclut Véronique Trillet-Lenoir, "mais ce n'est qu'un début. Le règlement sur les menaces sanitaires transfrontalières est le prochain débat au cours duquel nous ferons pression pour une meilleure préparation et une réponse européenne plus commune. Et la Conférence pour l'avenir de l'Europe nous permettra de donner une véritable forme à notre vision de l'Union européenne de la santé à l'avenir".

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vincent Stuer

Mob : +32 473 29 04 43

Email : vincent.stuer@europarl.europa.eu