Transformer l'initiative de Renew Europe en réalité : faire de l'UE une "zone de liberté LGBTIQ"

Date :

Partager :

Demain, deux ans après l'adoption de la première "Déclaration de zone libérée de l’idéologie LGBT" dans la ville polonaise de Świdnik, le Parlement européen votera, à l'initiative de Renew Europe, une résolution visant à déclarer l'ensemble de l'UE "zone de liberté LGBTIQ".

L'homophobie et la transphobie n'ont pas leur place en Europe. D'Est en Ouest, chacun doit pouvoir vivre librement sans craindre la discrimination ou le harcèlement liés à l'orientation et à l'identité sexuelles. Dans cet acte de soutien à toutes les personnes LGBTIQ dans l'UE, nous faisons pression sur la Commission et le Conseil afin qu'ils prennent des mesures contre tout gouvernement de l'UE qui discrimine sur la base de l'orientation et de l'identité sexuelles.

Pierre Karleskind, député européen à l’initiative de la résolution, déclare : "Le Parlement européen enverra demain un message fort et clair aux personnes LGBTIQ dans toute l'Europe : ‘Votre liberté compte, votre liberté prévaudra ! Puisse ce vote être le point de départ d'une contre-attaque imparable de la liberté contre la haine dans tous les coins de notre Union. Vous pouvez compter sur moi pour mener ce combat’".

Sophie in' t Veld, députée européenne, rapporteure sur la résolution ajoute: "L'Europe nous appartient à tous. Elle est notre maison à tous. C'est pourquoi nous devons tous être libres et en sécurité en Europe. Lorsque certains gouvernements choisissent d'excuser ou même d'approuver la haine contre des personnes, sur la base de ce qu'elles sont et de ce qu'elles aiment, nous devons résister. À partir de ce jour, nous montrerons à tous que l'Europe de la liberté et de l'acceptation est plus grande et plus forte, et qu'elle finira par l'emporter".

La répression violente des militants LGBTIQ en Pologne et la tentative d'interdiction de l'adoption pour les couples de même sexe en Hongrie montrent que les attaques contre les droits des LGBTIQ dans certains pays de l'UE est très réelle. Pas plus tard que la semaine dernière, les autorités hongroises des médias ont engagé une procédure contre une chaîne de télévision pour avoir diffusé une publicité sur les familles LGBTIQ. Certains pays font de la campagne contre les droits LGBTQI un élément central de leur idéologie dominante. Cette chasse aux sorcières stigmatisante doit cesser maintenant.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77

Email : caroline.rhawi@europarl.europa.eu