Le conflit syrien : Le Parlement européen approuve l'appel du groupe Renew Europe en faveur d'un plan d'action européen sur l'impunité

Date :

Partager :

L'appel du groupe Renew Europe à la Commission européenne pour qu'elle présente un plan d'action européen sur l'impunité, avec un chapitre spécifique sur la Syrie, a été approuvé aujourd'hui par les députés européens qui ont approuvé une résolution sur la situation en Syrie dix ans après le début du soulèvement.

La semaine dernière, notre groupe politique a organisé un débat public en présence de voix syriennes, soulignant que ce plan d'action devrait chercher à mieux coordonner et harmoniser les ressources et les efforts des États membres pour poursuivre les criminels de guerre dans l'UE, car la justice transitionnelle joue un rôle fondamental afin de garantir la paix à long terme.

La résolution adoptée a repris nombre de nos propositions, appelant l'UE à lancer un fonds européen désigné pour les victimes de crimes contre l'humanité en Syrie et les États membres à améliorer la coordination des ressources judiciaires, policières et d'immigration en partageant, au niveau de l'UE, les informations sur les suspects de crimes de guerre en vertu de l'article 1F de la Convention de Genève.

Nathalie Loiseau (Délégation Renaissance, France), députée européenne de Renew Europe, présidente de la sous-commission sécurité et défense, qui a négocié la résolution au nom de notre groupe, a déclaré :

"Depuis 10 ans, la tragédie syrienne se déroule à nos portes. L'Europe a beaucoup fait, en étant le premier fournisseur d'aide humanitaire, en accueillant des millions de réfugiés et en soutenant ceux qui ont trouvé refuge dans les pays de la région. Elle doit aller plus loin en intensifiant ses efforts pour contribuer à lutter contre l'impunité des crimes commis en Syrie, par le régime de Bachar Al Assad, par ses partisans et par les groupes armés qui terrorisent le pays. Certains pays européens ont déjà pris des mesures en ce sens. Renew Europe propose un plan d'action visant à faire davantage, mieux, de manière unanime et coordonnée. En Syrie, il n'y aura pas de paix sans justice, ni de retour des réfugiés dans leur pays sans le retour de l'État de droit."

Barry Andrews (Parti Fianna Fáil, Irlande), député européen de Renew Europe, a ajouté :

"La Syrie est devenue une crise oubliée. Le Parlement européen a le devoir de maintenir la lutte contre l'impunité en Syrie en tête de l'agenda de l'UE, en particulier cette semaine, alors que nous marquons le tragique 10ème anniversaire du début du conflit. Justice retardée est justice refusée - et nous, l'UE, ne devons pas oublier que sans justice, il ne peut y avoir de paix durable. J'espère que cette résolution et l'appel à un plan d'action de l'UE contre l'impunité envoient un signal fort indiquant que nous n'avons pas oublié le peuple de Syrie et sa quête de justice".

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Goleanu Lucian

Tel : +32 2 283 40 20

Mob : +32 474 09 14 39

Email : lucian.goleanu@europarl.europa.eu