Renew Europe demande qu'une action en justice soit engagée contre la Commission européenne pour répondre à la crise de l'Etat de droit en Pologne et en Hongrie

Auteur : Clara De Melo Ponce

Date :

Partager :

Capture decran 2021 10 20 a 12 53 48

S'exprimant lors de sa première conférence de presse en tant que président du groupe Renew Europe au Parlement européen, Stéphane Séjourné a annoncé que Renew Europe demandera aujourd'hui au président du Parlement européen, David Sassoli, d'engager une action en justice contre la Commission européenne pour non-application du mécanisme de conditionnalité de l'État de droit, pourtant en vigueur depuis janvier.

« Je demanderai aujourd'hui au Président Sassoli d'engager une action en justice contre la Commission pour que le mécanisme de conditionnalité de l'État de droit soit activé. S'attaquer à la crise de l'État de droit en Europe est une priorité essentielle pour le groupe Renew Europe, car elle touche au cœur de nos valeurs démocratiques. Le débat d’hier, avec le Premier ministre polonais, n'a fait que renforcer la nécessité de cette action », a déclaré Stéphane Séjourné.