« Citoyens, vous avez la parole ! », Renew Europe dialogue avec 500 citoyens dans 50 villes européennes

Auteur : Hugues Stéphane Beaudouin

Date :

Partager :

Le samedi 12 février, Renew Europe va réunir plus de 500 citoyens dans 50 villes à travers l’Union européenne autour de tables rondes afin de poursuivre la discussion sur l’avenir de l’Europe. Pour notre famille politique, c’est un exercice historique majeur afin de définir dans quelle Europe nous voulons vivre. Il s’agit de donner la parole, écouter, recueillir les critiques, les souhaits et les propositions des citoyens afin de nourrir les débats et les conclusions de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Ces tables rondes sont organisées en partenariat avec Democratic Society, une ONG non partisane reconnue pour son expertise dans le domaine de la démocratie délibérative. Avec ses partenaires locaux, elle a notamment procédé à la sélection des participants.

Ce processus délibératif, engagé il y a plusieurs mois, a déjà permis d’identifier les priorités des citoyens consultés. Leurs priorités sont l’environnement, l’Union européenne dans le monde, la démocratie et l’état de droit. Des propositions concrètes ont aussi été versées au débat : une sécurité sociale minimale au sein de l’Union européenne, un réel pouvoir d’initiative pour le Parlement européen, des listes transnationales aux élections européennes, la fin de l’unanimité au Conseil de l’Union européenne notamment.

C’est autour de ces questions que les discussions vont se poursuivre le 12 février. Chaque assemblée aura également la possibilité de débattre d’un sujet qui lui semble important localement. De nombreux députés européens et élus membres de notre famille politique participeront à ces débats.

La détermination de notre groupe politique a permis le lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Nous en avons rappelé l’importance dans l’accord politique signé début janvier avec nos partenaires au Parlement européen.

Dans notre esprit, cet exercice de dialogue direct avec les citoyens doit être un premier pas dans un processus de long terme. Réconcilier les citoyens avec le projet européen doit passer par un dialogue régulier et direct avec eux.

Partager :