L'invasion de l'Ukraine par Poutine est un jour sombre pour l'Europe et nécessite une réponse unie de l'UE

Auteur : Antoine Lucien Desire Guery

Date :

Partager :

Renew Europe condamne l'invasion de l'Ukraine par la Russie et appelle à une réponse ferme et unie de l'UE.

A la suite d’une réunion extraordinaire de la Conférence des Présidents du Parlement européen, à laquelle assistaient le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, Stéphane Séjourné, Président de Renew Europe a déclaré :

« Aujourd'hui est un jour sombre pour l'Europe. Renew Europe condamne avec la plus grande fermeté l'invasion par la Fédération de Russie de l'Ukraine, un pays libre et souverain, au cœur de l'Europe. Nos premières pensées vont aux hommes, femmes et enfants ukrainiens. Il ne s'agit pas seulement d'une attaque contre l'Ukraine, mais contre la sécurité de l'Europe, l'ordre international fondé sur des règles, la paix et la démocratie. »

Renew Europe a soutenu ce matin une session plénière d'urgence du Parlement européen la semaine prochaine. Nous appelons à une réponse rapide et résolue de l'Union européenne, guidée par trois principes.

Premièrement, la fermeté vis-à-vis du régime russe : nous devons déclarer une guerre économique totale. Le nouveau train de sanctions déjà en discussion doit être massif et sans précédent, contre des entités et des individus.

« Les sanctions doivent inclure le gel des avoirs, la saisie des propriétés, la fin des passeports dorés ainsi que des restrictions commerciales, tant pour les importations que pour les exportations. Nous pensons que cela nécessitera également un mécanisme de soutien à l'échelle de l'UE pour compenser les pertes subies par les États membres », a déclaré Stéphane Séjourné.

Deuxièmement, la solidarité avec l'Ukraine : « Nous devons apporter un soutien politique, financier et matériel. Les nouvelles mesures devraient inclure une aide financière accrue, par le biais d'une assistance macro-financière et de la Facilité européenne pour la paix. Un soutien dans les domaines de la défense et de la cybersécurité, de l'aide humanitaire, de la préparation à un afflux de réfugiés et des missions étendues dans les pays voisins, comme l'EUBAM en Moldavie, sont également essentiels », a déclaré Stéphane Séjourné.

Troisièmement, l'unité de l'Europe : « Nous devons continuer à rester unis. C'est le cas depuis le début de la crise, au sein et entre toutes les institutions de l'UE. Nous devons intensifier notre lutte contre la désinformation dans tous nos États membres », a conclu Stéphane Séjourné.

Partager :