L’UE doit faire un pas historique vers une Union européenne de la défense et assurer son indépendance énergétique

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Untitled design 7

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen a appelé aujourd'hui l'Union européenne à construire une véritable Union de la défense, afin de nous protéger des multiples menaces auxquelles nous sommes confrontés, notamment dans le contexte de l'invasion russe en Ukraine.

Au cours du débat en plénière d'aujourd'hui, consacré au rôle de l'UE dans un monde en mutation et à la situation en matière de sécurité en Europe, la Première ministre estonienne et membre de la famille Renew Europe , Kaja Kallas, a évoqué les prochaines étapes à franchir face à la Russie, notamment la nécessité d’adopter une politique d’endiguement intelligent vis-à-vis de la Russie :

« Nous devons maintenant consolider ce que le monde libre a accompli au cours des dernières semaines et poursuivre dans cette voie. Nous devons le faire avec nos partenaires transatlantiques en qui nous avons confiance mais aussi d'autres, qui partagent les mêmes idées. Nous devons également apporter collectivement notre soutien le plus ferme à la Cour pénale internationale, le moment venu. Nous devons pousser plus fort et plus vite pour réduire notre dépendance énergétique vis-à-vis du gaz et du pétrole russes. S’agissant de la défense, nous devons transformer notre posture de dissuasion en un plan de défense. Une défense européenne plus forte implique une planification judicieuse et coordonnée de nos dépenses. À mesure que nous renforçons la défense européenne, nous devons travailler main dans la main avec l’OTAN ».

Nathalie Loiseau (Délégation Renaissance, France), députée européenne Renew Europe et présidente de la sous-commission Sécurité et défense, a déclaré :

« La guerre est revenue hanter l'Europe. Nous avons fait beaucoup en peu de temps, mais nous devons faire davantage pour défendre le peuple ukrainien et nous-mêmes : être indépendants du pétrole et au gaz russes, et armer davantage l'Ukraine pour qu'elle puisse protéger ses civils pris dans les bombardements russes et repousser l'agresseur. Nous devons également veiller sur la Moldavie, qui accueille tant de réfugiés et qui tremble d'être la prochaine cible de Vladimir Poutine.

Et enfin, nous devons nous protéger, y compris les États membres qui ne sont pas membres de l'OTAN, en augmentant enfin significativement nos efforts de défense. A l'heure où l'Europe doit adopter sa boussole stratégique, construisons l'Union européenne de la défense. Ce ne sera pas trop tôt après en avoir parlé depuis si longtemps ».

Petras Auštrevičius (Mouvement libéral lituanien), rapporteur fictif Renew Europe sur l'Ukraine, a conclu :

« Le plan de Poutine d'étendre régulièrement Russkiy Mir s'est transformé en une guerre brutale contre l'Ukraine, en une tragédie humaine, et est devenu un test décisif pour l'UE. L'Ukraine regarde avec espoir l'UE, l'OTAN et l'Occident. Reconnaissons que l'Ukraine est candidate pour rejoindre notre famille, aidons-la à repousser l'agresseur et apportons-lui tout le soutien dont elle a besoin. Offrons un havre de paix aux femmes, aux enfants et aux personnes âgées ukrainiens qui sont contraints de fuir. Notre Europe est leur Europe, notre maison est leur maison. Nous n'avons pas le droit de laisser Srebrenica se reproduire ».