Renew Europe propose de nouvelles mesures dans le cadre d'un plan global pour répondre à l'invasion de l'Ukraine par la Russie

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Russia Ukraine

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen se félicite de toutes les mesures sans précédent prises jusqu'à présent pour répondre à l'invasion russe en Ukraine.

Aujourd'hui, nous réitérons nos précédentes demandes et présentons des propositions supplémentaires avec trois objectifs : contrer le régime de Poutine, soutenir le peuple ukrainien et renforcer notre Union.

En amont du Conseil européen de la semaine prochaine, le Président de Renew Europe, Stéphane Séjourné, a envoyé une lettre aux quatre présidents des institutions européennes, ainsi qu'au Haut Représentant. Il leur demande d'accroître l’embargo financier et économique des régimes de Poutine et de Loukachenka. En outre, à court terme, l'UE doit être prête à assumer, de manière collective, le coût de notre solidarité envers l'Ukraine en sécurisant notamment les chaînes d'approvisionnement alimentaire et en développant un système de compensation pour le secteur agricole.

Nous appelons également à la création d'un Fonds stratégique d'autonomie pour l'Europe ("SAFE"), non seulement pour investir dans les capacités de défense, l'indépendance énergétique, la souveraineté alimentaire et la stratégie industrielle, mais aussi pour aider les entreprises, les agriculteurs et les ménages à faire face aux conséquences de la guerre.

Le président de Renew Europe, Stéphane Séjourné, a déclaré :

« Notre Union a répondu avec unité et force, mais nous pouvons maintenant faire plus pour aider à mettre fin à la guerre en Ukraine et protéger les citoyens et les entreprises de ses conséquences. Nous réitérons notre appel à restreindre sévèrement nos liens économiques avec la Russie de Poutine, y compris par le biais d’une interdiction des exportations de technologies clés ainsi que d'autres restrictions pertinentes sur les importations et les investissements. En particulier, nous soutenons une interdiction temporaire des importations de pétrole et de charbon ainsi qu'une élimination progressive des importations de gaz en provenance de Russie et ce, dès que possible. Au lieu de financer indirectement cette guerre, nous voulons faire chuter leur économie et contribuer à un cessez-le-feu ».

« L'Union européenne devrait mobiliser les programmes existants, les réserves budgétaires, les fonds de cohésion, la Facilité pour la reprise et la résilience (FRR), réviser le Cadre financier pluriannuel (CFP) dès que possible et envisager de nouvelles sources de financement pour investir collectivement dans la transition vers l'abandon des combustibles fossiles importés, renforcer notre Union et protéger nos entreprises, nos agriculteurs et nos citoyens des conséquences des actions de la Russie ».

Notre groupe politique appelle également l'Union européenne à fournir une large assistance financière, politique et militaire à l'Ukraine et à son peuple.

Nathalie Loiseau (Délégation Renaissance, France), députée européenne Renew Eurpe et présidente de la sous-commission Sécurité et défense, a déclaré :

« La guerre en Ukraine nous rappelle l'urgence d'accroître nos efforts de défense. Nous devons maximiser notre soutien à l'Ukraine par le biais de la Facilité européenne pour la paix. Nous devons adopter une boussole stratégique robuste qui insiste sur la solidarité entre les États membres en cas d'attaque ou de menace, qui apporte des réponses efficaces et rapides en cas de crise et qui prépare l'avenir. La guerre est revenue en Europe et les démocraties sont visées. La défense de l'Europe exige plus de défense européenne et plus de coopération avec nos véritables alliés. »

Notre Union doit changer d'orientation et renforcer sa boîte à outils. La souveraineté européenne exige des actions rapides, des réformes décisives et des investissements substantiels. C'est la raison pour laquelle l'UE doit rester unie et renforcer sa capacité d'action à long terme.

Petras Auštrevičius (Mouvement libéral lituanien), député européen Renew Europe et rapporteur fictif sur l'Ukraine, a conclu :

« La barbarie et l'agression venant de la Russie menacent l'ensemble du monde civilisé et la paix. L'Occident doit faire dix fois plus pour soutenir l'Ukraine politiquement, financièrement et militairement. L'UE a le devoir d'aider les Ukrainiens à vaincre l'ennemi et à reconstruire leur État européen ».

Partager :

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter et les communications de Renew Europe

Je suis un journaliste
Catégories d'abonnement