Le cinquième paquet de sanctions est le bienvenu mais des mesures plus fortes sont nécessaires

Auteur : Clara De Melo Ponce

Date :

Partager :

Renew Europe se félicite de la proposition d'un cinquième paquet de sanctions présentée aujourd'hui par la Commission européenne. Nous sommes particulièrement satisfaits des propositions d'interdiction d'accès aux ports de l'UE pour les navires exploités par les Russes, des nouvelles interdictions d'exportation, des sanctions financières renforcées, et également par le fait qu'une interdiction spécifique d'importation de charbon soit désormais sur la table. Nous demandons aussi une plus grande coordination, afin que les pays tiers qui ne l'ont pas encore fait se joignent aux sanctions de l'UE.

Dans une résolution déposée au Parlement européen, Renew Europe va plus loin. Nous demandons que toutes les banques et institutions financières russes soient exclues de SWIFT et, parmi d'autres mesures de grande envergure, l’interdiction temporaire des importations de pétrole, de charbon et de gaz jusqu'à ce que cesse l'agression de Poutine, afin de priver son régime des fonds dont il a besoin.

Stéphane Séjourné, président de Renew Europe, a déclaré :

« Les massacres de ce week-end ont énormément secoué notre conscience. Il est impossible d'imaginer que l'Europe ne réagisse pas à ces atrocités. Renew Europe est à l'avant-garde, avec la rédaction de deux résolutions majeures sur l'Ukraine cette semaine au Parlement européen ».

Luis Garicano, député européen Renew Europe, a déclaré :

« L’UE a pris des mesures sans précédent, mais ce n'est clairement pas suffisant. Notre priorité doit être de priver le régime de Poutine des ressources dont il a besoin pour financer son ignoble machine de guerre. Les balles de Boutcha ont été achetées avec notre argent. Nous avons besoin d'une interdiction temporaire du pétrole, du charbon et du gaz de Poutine ».