Transition énergétique du transport maritime : Renew Europe salue l’engagement des ports pionniers

Auteur : Yannick Laude

Date :

Partager :

TRAN Fuel EU picture

Représentant Renew Europe, Caroline Nagtegaal et Elsi Katainen ont participé à une délégation ad hoc de la commission parlementaire des Transports et du Tourisme (TRAN) au port de Rotterdam. Bien sûr, les discussions sur la décarbonation des secteurs du transport maritime et fluvial et les futures implications possibles du paquet connexe Fit for 55 ont été parmi les sujets les plus discutés. Intéressés par les défis que le secteur est susceptible de rencontrer, les deux députés ont souligné la position ambitieuse mais aussi réaliste qu'ils défendent concernant les objectifs de réduction des émissions et l'objectif de sauvegarde de la compétitivité du secteur. Un déploiement avisé, et axé sur le marché, des infrastructures à quai de carburants alternatifs et d'électricité est essentiel à cet égard, accompagné du soutien nécessaire.

Caroline NAGTEGAAL (VVD, Pays-Bas), vice-coordinatrice de Renew Europe au sein de TRAN et rapporteure fictive pour le règlement sur les infrastructures de carburants alternatifs, a déclaré :

« Cette visite a clairement montré que malgré la pandémie et la guerre russe en Ukraine, les ports et les terminaux continuent de fonctionner 24h/24 et 7j/7. Parallèlement, les ports sont voués à devenir les pôles énergétiques durables de demain. C'est remarquable à mon avis et montre que les précurseurs dans ce domaine doivent être soutenus dans leur rôle de leaders ouvrant la voie vers un secteur maritime à zéro émission ».

Elsi KATAINEN (Suomen Keskusta, Finlande) rapporteure fictive de Renew Europe sur le règlement relatif aux carburants maritimes durables (FuelEU), a ajouté :

« Je suis impressionné par toutes les mesures que le port a déjà prises vers la transition verte. La visite d'aujourd'hui au port de Rotterdam a été très instructive et perspicace. Les ports aux côtés des compagnies maritimes jouent un rôle clé dans la décarbonation du secteur maritime. Comme les experts l'ont souligné aujourd'hui, il est important de réduire les émissions de manière rentable et d'assurer la neutralité technologique en ce qui concerne les carburants alternatifs, afin que différents secteurs du transport maritime puissent choisir la voie la plus appropriée pour eux. Les carburants synthétiques ainsi que les biocarburants ont un rôle à jouer pour y parvenir ».