Renew Europe se félicite de la réduction de 100% des émissions de CO2 pour les voitures et les camionnettes d'ici 2035

Auteur : Miguel Antony M Chevalier

Date :

Partager :

Cars

Alors que la plupart des secteurs économiques démontrent qu'une inversion des émissions de CO2 est possible, les émissions du trafic routier restent en forte hausse depuis 1990. Avec environ 15 % des émissions totales de CO2, les voitures et les camionnettes contribuent largement au problème des émissions dans l'UE.

Nous devons donc agir. Nous avons besoin de mesures ambitieuses afin d'atteindre nos objectifs climatiques et de faire fonctionner la transition verte.

Aujourd'hui, Renew Europe félicite son rapporteur Jan Huitema pour ce dossier et se réjouit du vote en plénière sur les nouvelles normes d'émission de CO2 pour les voitures et les camionnettes qui prévoient une réduction de 100% des émissions de CO2 d'ici 2035. Faisant partie du paquet "Fit for 55", la réduction des émissions de CO2 à zéro d'ici 2035 pour les voitures et les camionnettes signifie que nous faisons un pas décisif dans la progression vers la neutralité climatique de l'UE d'ici 2050.

Avec le résultat de ce vote, l'Europe ne sera pas seulement le leader mondial dans la lutte contre le défi climatique, mais elle créera également des routes et des places de village sans pollution. Dans le même temps, Renew Europe souligne la nécessité d'un financement ciblé en vue de garantir que les fabricants de l'UE restent à la pointe de l'innovation technologique et que des emplois nouveaux et durables soient créés.

L'eurodéputé Jan Huitema (VVD, Pays-Bas), rapporteur de Renew Europe sur ce dossier, a déclaré :

"Une révision ambitieuse des normes de CO2 reste un élément crucial pour atteindre nos objectifs climatiques. Avec ces objectifs, nous créons de la clarté pour l'industrie automobile et nous stimulons l'innovation et les investissements pour les constructeurs automobiles. En outre, l'achat et la conduite de voitures zéro émission deviendront plus abordables pour les consommateurs. Je suis ravi que le Parlement européen ait soutenu une révision ambitieuse des objectifs pour 2030 et un objectif de 100 % pour 2035, ce qui demeure crucial pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2050."