L'UE continue de soutenir l'Ukraine et la Moldavie avec de nouvelles mesures commerciales et financières importantes

Auteur : Jennifer Emilie Richard

Date :

Partager :

Le Parlement européen a adopté, lors de cette session plénière, deux textes importants pour aider l'Ukraine et la Moldavie alors que la Russie poursuit son agression contre l'Ukraine. Renew Europe salue chaleureusement les résultats de ces votes, à une large majorité, qui fourniront une nouvelle assistance macro-financière d’un milliard d’euros, urgente et plus que nécessaire, à l'Ukraine ainsi que des mesures temporaires de libéralisation commerciale pour la Moldavie.

Les souffrances que la Russie cause à l'Ukraine sont innommables, tandis que les pertes de vies humaines et le nombre de personnes déplacées ne cessent d'augmenter. L'Ukraine a également perdu plusieurs infrastructures essentielles, dévastées par les bombes russes. Cette assistance macro-financière d’un milliard d’euros à l'Ukraine aidera le pays à assurer sa propre stabilisation macro-financière, à renforcer sa résilience et à maintenir le fonctionnement des infrastructures et des fonctions les plus critiques. Renew Europe est aux côtés de l'Ukraine et a soutenu toutes les actions politiques, économiques, de défense et humanitaires.

Urmas Paet (Eesti Reformierakond, Estonie), rapporteur fictif permanent de Renew Europe sur l'Ukraine et la Moldavie au sein de la commission du Commerce international, a déclaré : « L’agression de la Russie a un impact horrible sur l'Ukraine. En plus de la souffrance humaine, la guerre a causé beaucoup de dommages aux infrastructures de l'Ukraine et à tous les domaines de la vie. L'UE doit apporter son aide par tous les moyens possibles. Cette aide macro-financière exceptionnelle est cruciale et arrive à point nommé pour améliorer la stabilité économique et sociale de l'Ukraine ».

Renew Europe croit fermement que l'UE doit aider la Moldavie à différents niveaux, car le pays est fortement touché par cette situation dramatique causée par la Russie. En effet, la Moldavie a perdu ses principaux marchés et sa plaque tournante pour le transit de produits agricoles clés. L'UE autorisera donc des mesures temporaires de libéralisation des échanges sous la forme de contingents supplémentaires en droits de douane pour certains produits agricoles pendant un an.

Urmas Paet, député européen, a ajouté : « L’agression russe contre l'Ukraine a eu un impact négatif sur la Moldavie et sa capacité à commercer. C'est pourquoi il est essentiel que l'UE soutienne la Moldavie pendant cette période difficile en introduisant des mesures temporaires de libéralisation commerciale. Une approbation rapide de ces mesures est essentielle, car elle permet à la Moldavie de profiter de cette saison de récolte de fin d'été de ses deux principaux produits d'exportation - les raisins de table et les prunes ».

Partager :

Contactez nos députés :