Les entreprises doivent respecter les droits de l'homme et l'environnement, demande Renew Europe

Date :

Partager :

Le marché européen ne devrait pas être un endroit pour les produits et services issus du travail des enfants ou du travail forcé. C'est le message clé de Renew Europe aujourd'hui alors que le Parlement européen a adopté un rapport d'initiative législative sur la diligence raisonnable.

Renew Europe a soutenu ce rapport qui vise à garantir que les entreprises respectent les obligations en matière de droits de l'homme, d'environnement et de bonne gouvernance tout au long de leurs chaînes d'approvisionnement, même en dehors de l'UE. Le rapport propose également des sanctions pour les mauvaises pratiques et un soutien juridique pour les victimes.

Pascal DURAND (Renaissance, France), coordinateur pour Renew Europe au sein de la commission des affaires juridiques (JURI), a déclaré : Ce texte adopté à une large majorité montre que le Parlement veut faire évoluer les pratiques des grandes entreprises et mieux définir leurs responsabilités dans un monde globalisé confronté à des fléaux environnementaux et à des atteintes aux droits de l'homme, comme le travail forcé ou le travail des enfants".

"La législation que nous proposons aujourd'hui permettra l'accès à la justice pour les victimes de ces abus, en introduisant une obligation de moyens pour les entreprises européennes et non européennes opérant sur le marché unique : ces entreprises devront identifier les vulnérabilités de leurs chaînes d'approvisionnement et développer des stratégies pour prévenir et atténuer ces risques".

Renew Europe estime que le projet de directive inclus dans le rapport et la future législation contraignante, que la Commission proposera dans le courant de l'année, devrait fixer la norme en matière de conduite responsable des entreprises.

"Une harmonisation au niveau de l'UE est également nécessaire pour permettre aux entreprises européennes vertueuses de se battre sur un pied d'égalité", conclut Pascal Durand.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Roxana Lăzărescu

Mob : +32 470 89 56 81

Email : roxana.lazarescu@europarl.europa.eu