Renew Europe plaide pour une Union géopolitique, parlant d'une seule voix

Auteur : Hugues Stéphane Beaudouin

Date :

Partager :

L'Union européenne évolue plus que jamais dans un environnement instable. Mais paradoxalement, au moment où nous avons besoin d'une politique étrangère commune claire et affirmée, nous montrons nos faiblesses et nos lacunes. Deux épisodes regrettables n'ont pas été à l'honneur des Européens ces dernières semaines. En février, lors de sa visite à Moscou, le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères a fait preuve d'une incroyable naïveté. A Ankara, il y a trois semaines, l'Union européenne n'est pas sortie grandie de l'incident qui a attiré l'attention de la presse internationale lors de la rencontre avec le président Erdogan.

Malik Azmani, premier vice-président du groupe Renew Europe a déclaré :

" Une politique étrangère commune forte est plus vitale que jamais. Mais l'UE semble faire exactement le contraire. Alors que Poutine mobilisait des troupes à la frontière ukrainienne, la réponse de l'UE a été insuffisante et en Turquie, où les droits fondamentaux sont manifestement bafoués, la réponse de l'UE est faible et divisée."

La Conférence sur l'avenir de l'Europe doit se saisir de ce sujet essentiel. Mais tant que la conférence n'a pas rendu ses conclusions, l'UE doit agir dès maintenant avec plus d'audace et d'une seule voix. En attendant, nous attendons des acteurs actuels qu'ils fassent mieux avec les règles du jeu actuelles."

Malik Azmani conclut :

"La dure réalité est que les joueurs d'un jeu ne sont aussi bons que les règles du jeu qu'ils jouent. Et l'UE ne pourra jamais gagner avec les règles qu'elle applique. L'UE doit se réformer. La Conférence sur l'avenir de l'Europe, dont Renew Europe est l'initiateur, est le lieu où l'on peut décider des réformes nécessaires avec la contribution directe des citoyens européens."

Hilde Vautmans, coordinatrice de Renew pour les affaires étrangères a déclaré :

"Des incidents tels que le sofagate ne peuvent plus jamais se reproduire. Il a nui encore plus à la crédibilité géopolitique de l'UE et a révélé la désunion entre les institutions européennes. Il est clair que les mots seuls ne nous permettront pas d'atteindre cette Union géopolitique. Nous avons besoin de la volonté politique de développer les bonnes structures et de plus de cohérence et d'unité dans nos politiques extérieures et notre représentation. Il est grand temps de devenir plus autonomes afin d'être moins sujets aux pièges, au chantage ou aux menaces des dirigeants autocratiques. Cela signifie également que nous devons oser dire que cette Turquie ne peut pas rejoindre l'UE."

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Hughes Beaudouin

Mob : +32 473 400 129

Email : hughes.beaudouin@europarl.europa.eu