Un effort de vaccination mondial est nécessaire pour éviter une "pandémie perpétuelle"

Auteur : Hugues Stéphane Beaudouin

Date :

Partager :

L'Union européenne doit travailler au niveau international et prendre l'initiative pour mettre fin de toute urgence aux inégalités d'accès aux vaccins. C'était le message clé aujourd'hui de Renew Europe, lors d'un débat au Parlement européen sur les inégalités inquiétantes en matière de vaccination, avec plus de 80% des vaccins disponibles distribués aux pays riches, alors que les pays pauvres ne reçoivent que 0,2% des livraisons.

Le Président des Etats-Unis a proposé de lever les brevets pour faciliter l'accès aux vaccins. Cette proposition doit être prise en considération, mais il est peu probable qu'elle constitue à elle seule une solution à court terme. Nous pouvons commencer à réfléchir à cette proposition de dérogation aux ADPIC de l'OMC pour les vaccins, car cette crise sanitaire ne sera pas la dernière. C'est dans le cadre de l'OMC que les discussions auront lieu, mais c'est un processus long et complexe qui nous attend. Nous devons agir maintenant pour mettre en place une stratégie mondiale en matière de vaccins si nous voulons éviter les risques d'une pandémie perpétuelle.

Dacian Cioloş, président du groupe Renew Europe, a déclaré : "Étant donné l'urgence de vacciner rapidement la population mondiale, la vraie question est la suivante : que fait-on pour faciliter l'accès aux vaccins pour tous dès maintenant ? La proposition de Joe Biden de lever les brevets aborde une question importante, mais n'apporte qu'un début de réponse. Notre réponse complète doit être de mettre en place un plan international de solidarité en matière de vaccins le plus rapidement possible."

Renew Europe plaide pour une stratégie mondiale en matière de vaccins qui doit reposer sur 3 priorités :

- Développer les capacités de production. C'est une bataille que l'Europe mène sur son propre territoire. Mais il faut aussi envisager le développement des capacités de production dans les pays vulnérables, notamment en Afrique.

- Encourager les dons de doses. Plusieurs pays se sont déjà engagés, nous devons accentuer l'effort et doter la Facilité Covax des moyens financiers nécessaires. C'est actuellement l'unique instrument de solidarité vaccinale au niveau mondial.

- Lever les restrictions à l'exportation. L'Union européenne exporte la moitié des vaccins qu'elle produit et nous encourageons nos partenaires, notamment les Etats-Unis, à contribuer à cet effort en autorisant les exportations de vaccins et des ingrédients nécessaires à leur production.

Samira Rafaela (D66, Pays-Bas), vice-coordinatrice de Renew Europe à la commission du commerce international et membre du groupe de contact sur les vaccins, a déclaré :

"Augmenter activement la production mondiale devrait être notre priorité absolue pour sortir de la pandémie mondiale. L'UE doit s'engager dans un dialogue constructif pour une dérogation temporaire de certains aspects de l'accord ADPIC au sein de l'Organisation mondiale du commerce. J'invite le Conseil et la Commission à conserver une approche globale en vue de l'expansion de la production mondiale."

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Hughes Beaudouin

Mob : +32 473 400 129

Email : hughes.beaudouin@europarl.europa.eu