Renew Europe appelle à la réactivation de la Déclaration de Malte pour mettre fin aux décès en mer et offrir une solidarité concrète aux États membres en première ligne

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Les récentes disparitions tragiques en mer Méditerranée nous rappellent froidement et durement que l'actuel régime d'asile européen commun ne fonctionne pas et que le nouveau pacte sur l'asile et les migrations est encore loin de devenir une réalité.

Nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre patiemment alors que des vies sont en jeu chaque jour. Les solutions doivent être apportées maintenant, ce qui signifie que nous devons utiliser tous les outils actuellement disponibles pour mettre fin aux morts en mer et offrir une solidarité concrète aux États membres en première ligne.

Par conséquent, Renew Europe appelle la présidence du Conseil à soutenir la réactivation de la Déclaration de Malte et à rassembler une forte coalition d'États membres volontaires pour transférer les demandeurs d'asile débarqués des opérations de recherche et de sauvetage vers d'autres pays de l'UE.

Dacian Cioloş, président du groupe Renew Europe, déclare : "La question des migrations devrait figurer en tête de l'ordre du jour du Conseil européen. Depuis la présentation du nouveau pacte sur les migrations par la Commission européenne l'année dernière, le Conseil avance trop lentement en raison des délicatesses qui entourent cette question. Renew Europe appelle à une approche pratique de la migration et demande instamment au Conseil de travailler avec nous pour parvenir à une approche pragmatique, équitable et européenne. "

Fabienne Keller, l'initiatrice de la lettre, déclare : "Nous appelons l'Europe à faire preuve d'une solidarité concrète dès cet été. Ne laissons pas l'Italie, la Grèce, Malte et l'Espagne gérer seules les arrivées de migrants en Méditerranée. Il est temps que les États membres réactivent la Déclaration de Malte !"

Par ailleurs, nous appelons la Commission à activer l'article 33 du règlement de Dublin III pour les États membres sous pression, et nous exhortons les États membres à mettre en œuvre correctement la politique d'asile et de migration de l'UE dans le plein respect de nos valeurs européennes fondamentales.

Notes aux rédactions :

Lisez l'intégralité de notre lettre.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77

Email : caroline.rhawi@europarl.europa.eu