Certificat numérique Covid de l'UE : Renew Europe se félicite de l'accord et appelle les États membres à s'abstenir d'imposer des restrictions supplémentaires aux voyageurs

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Le Parlement européen votera aujourd'hui pour adopter l'accord sur le règlement relatif au certificat numérique Covid de l'UE. Grâce à ce nouveau cadre, nous disposerons d'un système commun à toute l'UE pour reconnaître les certificats, ce qui contribuera à rétablir la libre circulation et la sécurité au sein de l'UE. Renew Europe a travaillé dans l’urgence afin de garantir que les certificats soient opérationnels d'ici l'été et se félicite d'avoir obtenu un financement communautaire de 100 millions d'euros pour la réalisation de tests gratuits en vue de l'obtention du certificat pour des groupes spécifiques.

Dacian Cioloş, président de Renew Europe, déclare :

"Le certificat numérique Covid de l'UE est l'outil dont les Européens ont besoin pour retrouver leur mobilité. Il est de la plus haute importance pour les millions d'Européens qui traversent quotidiennement les frontières pour leur travail et également utile pour ceux qui préparent leurs vacances. Alors que nous assouplissons progressivement les restrictions et que nous retrouvons certaines de nos libertés, nous devons faire en sorte que le marché intérieur revienne rapidement à la normale. Il est essentiel que les États membres mettent en œuvre ce certificat de manière responsable, sans ajouter de tracasseries administratives qui nuiraient à son efficacité. Nous devons veiller à ce que les citoyens soient informés de l'existence du certificat et y aient facilement accès."

Bien que Renew Europe ait fait pression pour obtenir un cadre européen plus ambitieux, nous nous félicitons que les citoyens aient à nouveau accès à un certificat européen unique pour voyager librement au sein de l'UE. Cependant, pour que le certificat numérique européen devienne l'instrument efficace demandé par nos citoyens, les États membres doivent prendre leurs responsabilités pour éviter un patchwork de mesures différentes. C'est pourquoi Renew Europe appelle une fois de plus les États membres de l’UE à s'abstenir d'imposer toute autre restriction de voyage, telle qu'une quarantaine ou des tests supplémentaires.

Nous demandons également au Conseil de rationaliser les mesures de voyage coordonnées conformément à l'accord sur le certificat numérique Covid de l'UE et d'adopter les recommandations du Conseil, comme proposé par la Commission le 31 mai 2021. Une approche harmonisée est essentielle pour que le certificat devienne un outil efficace permettant aux citoyens de jouir de leur droit à la libre circulation. Le Parlement européen suivra de près la mise en œuvre afin de garantir un déploiement sans heurts du certificat numérique Covid de l'UE ; toute irrégularité doit être identifiée, signalée et traitée afin de garantir des voyages libres et sûrs cet été.

Sophie in 't Veld, négociatrice de Renew Europe, ajoute :

"Je me réjouis que nous allons adopter ce certificat numérique Covid. Nous avons éliminé certaines barrières, ce qui est une bonne chose, mais pas autant que nous aurions pu le faire. Tant que les gouvernements nationaux résisteront à une approche européenne commune, le patchwork de restrictions nationales continuera à limiter le droit à la liberté de circulation au-delà de ce qui est nécessaire pour contenir la pandémie."

Note aux rédactions :

Lisez notre précédent communiqué de presse sur les éléments de l'accord.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Caroline Rhawi

Mob : +46 (0)73 912 70 77

Email : caroline.rhawi@europarl.europa.eu