Discours sur l'état de l'Union d'Ursula von der Leyen : l'UE peut (et doit) vacciner le monde entier

Auteur : Hugues Stéphane Beaudouin

Date :

Partager :

Les députés européens de Renew Europe souhaitent qu'Ursula von der Leyen profite de son discours sur l'état de l'Union pour annoncer que l'UE va "vacciner le monde entier".

Derrière ce titre à consonance grandiose se cache un amendement budgétaire très concret déposé par Renew Europe au budget de l'UE pour 2022, destiné à porter le nouveau programme de développement et de coopération à 4 milliards d'euros cette année.

Pourquoi 4 milliards d'euros ? Parce que les experts du Fonds monétaire international affirment que c'est la somme dont COVAX* a besoin pour porter la couverture vaccinale à 30 % pour les pays à revenu faible ou intermédiaire d'ici la fin de 2021, et à au moins 60 % au premier semestre de 2022. La même équipe du FMI a constaté que les pays riches pourraient gagner environ 1 000 milliards de dollars de recettes fiscales supplémentaires avec cette proposition.

"Les arguments moraux, économiques et géopolitiques en faveur d'une vaccination du monde par l'Europe sont évidents. Pour relativement peu d'argent, l'UE peut mettre un terme à la pandémie mondiale. Si nous ne le faisons pas, personne d'autre ne le fera. Si Ursula Von der Leyen est sérieuse au sujet de la ‘Commission géopolitique’, alors c'est une évidence", a déclaré l'eurodéputé Luís Garicano, (Renew Europe, Ciudadanos), à l'origine de l'amendement.

La proposition de Renew Europe étoffe les différents appels à l'action, notamment celui de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, qui a déclaré en début de semaine que "si nous ne vaccinons pas le monde entier, cela reviendra nous hanter et nous faire mal".

Dacian Cioloş, président de Renew Europe, a déclaré : "Plus de 70 % de la population adulte de l'UE est aujourd'hui entièrement vaccinée, mais le tableau est sombre dans d'autres parties du monde. Nous pouvons agir maintenant pour empêcher une pandémie perpétuelle. À côté de chez nous, en Afrique, moins de 3 % de la population a reçu au moins une dose. C'est inquiétant. Les variants voyagent. Personne n'est en sécurité tant que tout le monde ne l'est pas. Partout".


Veuillez trouver la lettre envoyée par Renew Europe à Ursula von der Leyen ici.


* La Facilité Covax est une alliance internationale qui vise à faciliter le développement, la fabrication et l'accès aux vaccins pour tous les pays, en particulier les plus vulnérables. C'est le seul outil mondial de solidarité en matière de vaccins. Au 7 septembre 2021, 243 millions de doses ont été distribuées dans 139 pays.

Vaccinate the world