Pour le Parlement européen, le transport durable passe par les voies navigables intérieures

Auteur : Yannick Laude

Date :

Partager :

La lutte contre le changement climatique est un enjeu crucial pour le secteur du transport de passagers et de marchandises, alors même que le besoin de mobilité ne cesse de croître. C’est tout le sens du rapport sur les voies navigables intérieures adopté aujourd’hui à l’initiative de Renew Europe par le Parlement européen, réuni en session plénière à Paris, lequel postule que la liberté de circulation et la croissance des activités économiques ne sont pas incompatibles avec l'exigence d'une protection élevée de l'environnement. Le rapport propose de réorienter la politique européenne des transports en faveur de la navigation intérieure, en préconisant des mesures efficaces pour renforcer la multimodalité. L'UE dispose d'un réseau dense de voies navigables intérieures, mais son infrastructure nécessite une mise à jour cruciale (par exemple, des ponts, des écluses et un déploiement interopérable de technologies numériques au-delà des frontières). Par ailleurs, la décarbonation de ce mode de transport, qui est déjà un mode de transport efficace et durable, doit être assurée et facilitée. Avec les perspectives de (semi-) automatisation et de digitalisation, on peut en effet envisager de passer à terme des grands navires lourds et souvent polluants à des flottes dynamiques de navires modulaires, permettant le maintien des chaînes d'approvisionnement mondiales tout en améliorant leur durabilité.

Caroline NAGTEGAAL (VVD, Pays-Bas), rapporteur du PE et vice-coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission parlementaire des Transports (TRAN), a déclaré : « La navigation intérieure est extrêmement importante pour le bon fonctionnement du système de transport européen. Les recommandations de ce rapport visent à faire progresser le transport fluvial et à le transformer en secteur d'avenir. Ce mode de transport peut jouer un rôle majeur dans le verdissement et la digitalisation des transports des biens et des personnes, mais il est majoritairement composé d'entreprises familiales et de PME, qui ne peuvent relever seules ce défi. Suite à nos demandes, nous nous félicitons de la reconnaissance par la Commission de l'importance d'un soutien financier suffisant dans le plan d'action NAIADES III récemment publié, mais nous avons un besoin urgent d'action. C’est pourquoi le rapport propose un fonds européen dédié à la navigation intérieure, facilement accessible, basée sur une analyse de rentabilisation solide, sans créer de charge administrative excessive pour les bénéficiaires ».

Peniche riviere