Renew Europe insiste pour que le Parlement ait son mot à dire sur HERA

Auteur : Miguel Chevalier

Date :

Partager :

210930 HERA

Renew Europe déplore que le Parlement européen ait été mis sur la touche par la Commission concernant la création de la nouvelle Autorité européenne de préparation et de réaction aux urgences sanitaires (HERA).

La création de HERA constitue une priorité de longue date pour Renew Europe. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, Renew Europe a été à l'avant-garde de la création d'une telle entité de coordination qui doit être en mesure de fournir des réponses cohérentes et de prendre des mesures audacieuses pour prévenir et gérer les nouvelles urgences sanitaires transfrontalières encore inconnues à l'avenir.

Renew Europe a toujours souligné l'urgence de la création d’HERA. Mais l'urgence ne signifie pas de faire taire la démocratie. Renew Europe regrette la démarche de la Commission qui est tout simplement inacceptable et qui doit être abordée.

Nils Torvalds, coordinateur de Renew Europe au sein de la commission de l'environnement et membre de la commission du budget déclare :

"Aujourd'hui, je suis très déçu. La Commission européenne n'a aucune raison d'exclure le Parlement européen, et je pense qu’il s’agit d’une démarche inquiétante. L'article 122 du TFUE est un article à utiliser en cas d'urgence, pas pour mettre en place de nouvelles structures dans l'UE. Le Parlement européen est la seule institution directement élue, nous représentons le peuple, et nous devrions avoir notre mot à dire et un droit de regard sur la façon dont les millions d'euros sont dépensés, surtout sur quelque chose d'aussi crucial que la santé."

Véronique Trillet - Lenoir, rapporteur sur le règlement relatif aux menaces sanitaires transfrontalières souligne que :

"Nous devons construire ensemble l'Union européenne de la santé. Chaque institution nationale ou européenne a un rôle à jouer dans le renforcement de notre politique de santé. En temps de crise, la Commission, le Conseil et le Parlement ont montré avec quelle rapidité et quelle efficacité ils ont pu réagir et adopter des mesures fortes pour lutter contre la pandémie et ses conséquences. Montrons qu'ensemble nous pouvons créer une HERA robuste, agile et indépendante. Une autorité capable d'orchestrer le cycle vertueux des innovations médicales".