Des avancées importantes dans le renforcement du mandat d'Europol

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Whats App Image 2021 10 12 at 09 07 17

Face à l'évolution rapide de la nature et de la sophistication de la criminalité transfrontalière et du terrorisme, Renew Europe estime que le renforcement d'Europol est crucial. C'est pourquoi notre groupe se réjouit de voir la solide empreinte libérale de Renew Europe dans deux rapports législatifs visant à renforcer le mandat d'Europol, qui doivent être adoptés aujourd'hui par la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

Le premier rapport vise à renforcer le soutien d'Europol aux enquêtes des États membres, à permettre une coopération efficace avec les parties privées et à accroître le rôle de l'agence dans la recherche, tandis que le second rapport vise à donner à Europol la possibilité d'introduire des signalements d'informations concernant les suspects et les criminels dans le système d'information Schengen (SIS).

Dragoș Tudorache, coordinateur de Renew Europe sur les rapports, souligne certaines des victoires :

"La protection des droits fondamentaux est primordiale pour Renew Europe. C'est sous cet angle que nous avons travaillé à la révision du mandat d'Europol. Nous avons demandé et soutenu l'augmentation des capacités de surveillance et des ressources du Contrôleur européen de la protection des données (CEPD), l'augmentation des responsabilités et des ressources du délégué à la protection des données et la création d'un délégué aux droits fondamentaux.”

Il poursuit : "Nous avons également demandé et soutenu la mise en place d'une formation sur les droits fondamentaux pour tout le personnel d'Europol impliqué dans le traitement des données personnelles, des responsabilités accrues en matière de rapports envers le Groupe de contrôle parlementaire conjoint (GCPC), et l'établissement d'un forum consultatif afin de fournir des conseils indépendants sur les questions de droits fondamentaux.”

Cependant, Renew Europe regrette que les autres groupes politiques n'aient pas voulu aller plus loin sur certains aspects et adopter une position européenne plus ambitieuse. Par exemple, notre groupe était le seul a insisté pour octroyer à Europol le mandat d'initier, de conduire et de coordonner les enquêtes criminelles dans les cas où un crime relève du mandat d'Europol et que les États membres ne veulent ou ne peuvent pas le faire.