Vaccinate the world: Renew Europe urges the Commission to use the extra budget to deliver international vaccines

Auteur : Jennifer Emilie Richard

Date :

Partager :

Vaccinate the world

Alors que l'UE fait face à une nouvelle vague de COVID-19, il nous est rappelé que la vaccination est le seul moyen de mettre fin à la pandémie. 76 % des adultes de l'UE sont entièrement vaccinés. En comparaison, seulement 6 % de la population africaine est entièrement vaccinée selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un énorme et inquiétant écart entre les deux continents.

Depuis le jour où les vaccins ont été approuvés, Renew Europe a alerté sur l'importance de fournir des vaccins au monde entier, en particulier aux pays les plus vulnérables. Renew Europe soutient fortement le programme COVAX, qui est un excellent moyen de lutter contre la pandémie de COVID-19. Notre groupe a également exhorté Ursula von der Leyen, dans une lettre envoyée en septembre (en anglais), à augmenter les moyens pour aider les pays vulnérables.

Par ailleurs, Renew Europe a été à l'initiative de l'augmentation du budget dédié à la lutte contre le COVID-19 dans le monde au financement de la logistique, les seringues et les livraisons. C'est un premier pas. Cependant, Renew Europe estime que l'UE doit faire plus et demande à la Commission et aux États membres d'accroître leurs efforts.

Chrysoula Zacharopoulou, députée européenne de Renew Europe et co-présidente du Conseil des actionnaires de COVAX a déclaré : "Sur le terrain, on manque de seringues, de réfrigérateurs, et on a besoin d'une planification logistique pour organiser les campagnes de vaccination. Nos doses risquent d'être perdues. Je demande donc que des moyens supplémentaires soient donnés le plus rapidement possible pour continuer à soutenir le COVAX. Nous devons faire beaucoup plus et plus vite"

Luis Garicano, député européen, coordinateur de Renew Europe au sein de la commission ECON, a déclaré : "Avec l'approbation du budget de l'UE aujourd'hui, nous pouvons célébrer une très bonne nouvelle : nous avons obtenu que l'Union européenne dépense 1,400 millions d'euros pour vacciner le monde. Mais nous devons faire plus. Les États membres n'ont respecté que 23 % de leurs engagements en 2021. Nous devons accélérer la livraison des doses si nous voulons vaincre la pandémie avant que des variantes plus fortes n'apparaissent. Contribuer à la vaccination de tous les habitants de la planète est un devoir moral. C'est aussi le meilleur investissement".

L'UE et ses États membres doivent se rappeler que personne n'est en sécurité tant que tout le monde ne l'est pas, partout.