L'UE doit adopter une politique plus affirmée envers le gouvernement russe, tout en tendant la main à son peuple

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

EU Russia Strategy twitter

Le groupe Renew Europe au Parlement européen a adopté aujourd'hui un document politique relatif à « une nouvelle stratégie pour les relations avec la Russie », exhortant l'UE à accroître sa résilience interne et à adopter une approche plus affirmée et robuste, grâce à laquelle les États membres pourraient réajuster et harmoniser leurs relations avec la Russie de manière à concilier rigueur et retenue.

L'UE doit continuer à soutenir la souveraineté et la résilience les pays partenaires vulnérables à l'ingérence et aux coercitions russes, en particulier concernant le partenariat oriental et les Balkans occidentaux. L'UE doit affirmer clairement qu'elle ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée, qu'elle soutiendra des élections libres et équitables et le renouveau démocratique en Biélorussie, afin de dissuader les autorités russes d'exercer leur contrôle sur le pays et de défendre la souveraineté et la liberté de choix de tous les partenaires orientaux quant à leurs alliances politiques et économiques.

L'UE doit s'engager dans une série de programmes visant à renforcer la sécurité, la défense, le renseignement et la cyber-coopération avec les pays des Balkans, d'Europe de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, où les forces russes sont actives, et à maintenir de concert avec l'OTAN, des capacités militaires adéquates sur le flanc oriental de l’UE.

Le député européen de Renew Europe, Bernard Guetta (Renaissance, France), rapporteur fictif sur la Russie, qui a rédigé le document politique, a déclaré :

« Jamais les relations entre l'Union européenne et la Fédération de Russie n'ont été aussi mauvaises. Les nuages ​​s'amoncellent, mais nous ne confondons pas M. Poutine et le peuple russe avec qui nous devons et nous pouvons nous entendre un jour ».

La députée européenne Hilde Vautmans (Open Vld, Belgique), coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des Affaires étrangères, a ajouté :

« À l'heure actuelle, il est impensable de parler de perspectives de relations plus coopératives entre l'UE et la Russie. La liste des actions russes provoquant des tensions est longue et le summum est le renforcement militaire actuel et les provocations à la frontière avec l'Ukraine. Néanmoins, l'UE ne peut pas se contenter d'une politique russe limitée au renouvellement des sanctions économiques. Notre nouvelle stratégie offre les fondements d'une relation avec la Russie par laquelle l'UE se met en situation d’accroître sa résilience interne, de défendre ses intérêts et ses valeurs, tout en gardant ouverts les canaux de communication avec les autorités russes et en s’adressant au peuple russe ».

Partager :

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter et les communications de Renew Europe

Je suis un journaliste
Catégories d'abonnement