Renew Europe tire la sonnette d'alarme sur les carences en matière de droits sexuels et reproductifs

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

New 2021 12 15 165155 xquy

Le groupe Renew Europe au Parlement européen tire la sonnette d'alarme sur les carences inquiétantes en matière de santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR) au sein de l'UE, exhortant la Commission européenne à prendre l’initiative pour pérenniser ces droits en tant que droits humains fondamentaux.

Lors du débat en plénière aujourd'hui, nos députés ont rappelé à la Commission européenne que tous les États membres doivent garantir le plein accès à une gamme de SDSR de haute qualité, y compris le droit à un avortement sûr et légal, aux méthodes et fournitures contraceptives, à l'information sur la contraception et à l’éducation sexuelle.

Samira RAFAELA (D66, Pays-Bas), coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres (FEMM), a déclaré :

« Il est incroyable qu'en 2022 encore, certains États membres aient des lois restreignant et même interdisant l'avortement, obligeant les femmes à rechercher des alternatives dangereuses qui pourraient mettre leur vie en danger. Les développements récents en Pologne ne sont que la pointe de l'iceberg, des lois restrictives similaires étant en cours de discussion dans d'autres États membres tels que la Croatie, la Slovaquie et la Lituanie. Renew Europe continuera d'être à l'avant-garde de la lutte contre ces reculs ».

Chrysoula ZACHAROPOULOU (Renaissance, France), membre de FEMM et de l’intergroupe parlementaire "Nous toutes", a ajouté :

« Si nous voulons vraiment atteindre l'égalité des sexes, il y a une condition indispensable : le respect de la santé et des droits sexuels et reproductifs. Le droit à l'avortement est un droit fondamental, et nous devrions l'inscrire dans la charte de l'UE, comme l'a dit hier le président Emmanuel Macron. Nous avons besoin de vous tous pour faire du pacte de Simone Voile une réalité. ».