Ukraine : Seule une réponse unie et coordonnée de l'UE peut dissuader les menaces de la Russie

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

EU Ukraine

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen se félicite de la déclaration faite aujourd'hui par les ministres des Affaires étrangères de l’UE. Ces derniers ont condamné les actions agressives et les menaces continues de la Russie contre l'Ukraine et ont averti le Kremlin que toute nouvelle agression militaire de la Russie contre l'Ukraine aurait des conséquences massives et un coût élevé.

À la suite des tensions latentes avec la Russie, la Commission européenne a approuvé un nouveau paquet d'aide financière à destination de l'Ukraine, composé de prêts d'urgence et de subventions. Cela prouve une fois de plus la solidarité de l'UE à l’égard de notre voisin. Toute menace sur notre continent constitue un danger pour la sécurité de tous les États membres.

Hilde Vautmans (Open Vld, Belgique), coordinatrice du groupe Renew Europe au sein de la commission des Affaires étrangères, a déclaré :

« Seule l'unité de l'UE pourra dissuader l'ours russe. Les paroles d'unité de l'UE doivent être suivies d'actions concrètes, démontrant que nous sommes totalement unis dans notre détermination à contrer les actions de la Russie. La Russie doit savoir que l'Occident ne cédera pas à ses demandes illégitimes fondées sur des mythes et des mensonges. Je salue donc pleinement les déclarations des ministres des affaires étrangères de l'UE soulignant le droit de chaque nation souveraine à choisir sa propre voie. »

Dimanche, Nathalie Loiseau, présidente de la sous-commission SEDE et Petras Auštrevičius, rapporteur fictif sur l'Ukraine, se rendront à Kiev. Ils font tous deux partie de la délégation officielle de la commission des Affaires étrangères et de la sous-commission Sécurité et défense. Ils ont déclaré que la mission a pour rôle d'évaluer la crise sécuritaire actuelle et de montrer le soutien de l'UE à l'Ukraine :

« Le droit de choisir ses alliances, l'inviolabilité et l'intégrité de ses territoires sont des droits fondamentaux des États souverains, qui ne peuvent être menacés sans une réponse forte et ferme de l’Europe. »

« Notre réponse au comportement agressif et au chantage de la Russie doit rester unanime et très claire : il n'y aura aucune concession, car l'Ukraine reste une partie indivisible de l'espace de sécurité en Europe". Pourtant, récemment, des troupes russes ont été introduites en Biélorussie, ce qui signifie l'annexion de facto de notre voisin et la destruction des vestiges de la souveraineté biélorusse. »