Renew Europe appelle à une défense européenne plus autonome, basée sur la future boussole stratégique

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Untitled design 7

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen exhorte le Conseil européen d'adopter une boussole stratégique ambitieuse, afin de renforcer la réponse et la capacité de l'UE à faire face au nombre croissant de menaces à sa sécurité.

Le rapport annuel sur la mise en œuvre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC), débattu aujourd'hui en plénière, souligne que la boussole stratégique devrait être le début d'un exercice répété sur la base d'un inventaire régulier des menaces tout en permettant de constituer le point de départ d'une véritable politique européenne de sécurité et de défense.

Le rapport met également en perspective les priorités et les actions concrètes de l'UE dans ce domaine, en se concentrant sur les quatre piliers de la boussole stratégique, à savoir, l’anticipation et gestion de crise, résilience, capacités et partenariats.

L'environnement stratégique, brutal et instable, auquel nous sommes confrontés ne nous laisse pas d'autre choix que d'être ambitieux dans la nécessité de développer concrètement une Union européenne de la défense, afin de contribuer à notre propre sécurité ainsi qu’à la sécurité mondiale, en coopération avec nos partenaires et nos alliés.

Nathalie Loiseau (délégation Renaissance, France), députée européenne Renew Europe, présidente de la sous-commission sécurité et défense et rapporteure du rapport annuel sur la PSDC, a déclaré :

« Face à un monde moins stable et plus dangereux, l'Europe doit d'urgence apporter de nouvelles réponses : une capacité de réaction rapide, un quartier général européen, une solidarité face aux attaques hybrides. La boussole stratégique arrive à point nommé et je salue le caractère ambitieux et pragmatique de l'approche. Ma conviction est claire et forte : face aux crises, l'Europe doit agir rapidement et efficacement, et nous ne pouvons pas continuer d’attendre des autres qu’ils conçoivent et mettent en œuvre notre sécurité. Notre Parlement ne manque pas de volonté politique. Nous attendons du Conseil qu'il ne nous déçoive pas. »

Partager :

Contactez nos députés :