Renew Europe appelle à redoubler d'efforts pour atténuer la crise humanitaire en Ukraine

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Support for refugees Ukraine

Renew Europe se félicite de l’annonce faite aujourd'hui par la Commission européenne d’un programme d'assistance et de soutien aux personnes fuyant la guerre en Ukraine, en affectant un demi-milliard d'euros du budget de l'UE pour faire face à la situation humanitaire.

Les réfugiés doivent se voir garantir la sûreté, la sécurité et la stabilité. Renew Europe appelle à un accès non discriminatoire au territoire de l'UE pour toutes les personnes fuyant la guerre depuis l'Ukraine et souligne que les catégories de personnes non couvertes par le statut de protection temporaire doivent se voir accorder un niveau de protection équivalent pendant leur séjour dans un État membre de l'UE.

Au cours du débat en session plénière à Strasbourg sur la détérioration de la situation des réfugiés à la suite de l'agression russe contre l'Ukraine, Petras AUŠTREVIČIUS (Mouvement libéral lituanien), rapporteur permanent du Parlement européen sur la Biélorussie et rapporteur fictif sur l'Ukraine, a déclaré :

« La guerre menée par Poutine contre l'Ukraine est avant tout une guerre contre les civils, contre des femmes, contre des enfants, contre tout le peuple ukrainien. Notre solidarité doit se traduire par de véritables actions d'entraide afin que chaque réfugié ukrainien ressente et reçoive le soutien, l'assistance et la protection de l'UE ».

Il est urgent d’instaurer des cessez-le-feu pour permettre aux civils de fuir les attaques de Poutine. Ces couloirs humanitaires ne peuvent pas mener à la Russie et à la Biélorussie, mais doivent mener à des destinations sûres.

En outre, la mobilisation de ressources humaines et matérielles supplémentaires de toutes nos agences de l'UE dans les États membres limitrophes de l'Ukraine est essentielle pour aider les autorités nationales à garantir la sécurité à nos frontières extérieures et à garantir des conditions d'accueil dignes aux réfugiés.

Sophie IN 'T VELD (D 66, Pays-Bas), coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures, a ajouté :

« Nous ne pouvons pas improviser à chaque crise de réfugiés. Lorsque des êtres humains viennent à nous, cherchant refuge, nous devons les accueillir. C'est un grand signal que la directive sur la protection temporaire ait été déclenchée pour ceux qui fuient l'Ukraine. Désormais, les États membres doivent également s'entendre sur une politique européenne d'asile et de migration pérenne et axée sur les valeurs ».