La guerre de Poutine avait déjà commencé. L'UE doit agir maintenant pour protéger ses citoyens, la démocratie et la paix contre l'ingérence étrangère et la désinformation

Auteur : Roxana Lazarescu

Date :

Partager :

INGE

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen demande des contre-mesures fortes contre les tentatives d'ingérence des régimes autoritaires visant l'UE. Comme la guerre en Ukraine l'a montré une fois de plus, l'Europe doit faire davantage pour se défendre contre les menaces hybrides, le trucage d’élections, la désinformation ou encore les cyber-attaques.

Les acteurs étrangers, à l’instar de la Russie, utilisent les médias d'État comme machine de propagande, mais aussi les réseaux sociaux, les partis politiques, les personnalités publiques et les organisations pour diffuser des mensonges, étendre leur contrôle et légitimer leurs positions.

Renew Europe a joué un rôle important dans la rédaction du rapport final de la commission spéciale sur l'Ingérence étrangère dans tous les processus démocratiques de l'Union européenne, y compris la désinformation (INGE). Adopté à une large majorité en plénière aujourd'hui, le rapport pose les bases d'une approche et d'une stratégie politique globale de l'UE afin de lutter contre l'ingérence étrangère et la désinformation.

Le rapport appelle notamment à un soutien accru à destination des journalistes et des « fact-checkers », à la fin de l'autorégulation des réseaux sociaux, à une application stricte du DSA, lorsque le texte sera adopté, et du Code européen de bonne pratique contre la désinformation, ainsi qu'à un cadre efficace pour les contre-mesures internationales, autant de points clés obtenus par notre groupe.

Bart GROOTHUIS (Volkspartij voor Vrijheid en Democratie, Pays-Bas), rapporteur fictif de Renew Europe sur le rapport, a déclaré :

«L'invasion russe de l'Ukraine a été précédée d'un conflit hybride en Ukraine ainsi que dans le reste de l'Europe. La Russie a lancé des cyber-attaques, acheté de l'influence politique et lancé de graves campagnes de désinformation. La Chine a copié nombre d'entre elles. Ce calcul doit être inversé. Renew Europe a largement contribué aux idées visant à rendre nos atouts les plus précieux plus résilients et à fournir de nouveaux moyens de communiquer la norme à nos adversaires. Il est maintenant temps pour l'UE d'agir».

Nathalie LOISEAU (Liste Renaissance, France), coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission INGE, déclare :

«Depuis de nombreuses années, l'Ukraine est la cible de désinformation, de l'ingérence, de la corruption, du harcèlement et des cyberattaques russes. Pourtant, l'Ukraine a choisi une voie : la voie de la démocratie, la voie du respect des valeurs européennes que nous partageons tous. C'est parce que l'Ukraine est une démocratie qu'elle est attaquée par la Russie. Et aujourd'hui, toutes nos démocraties sont confrontées à l'ingérence étrangère et à la désinformation. Nous devons maintenant agir rapidement et avec force pour protéger nos citoyens, notre démocratie et la paix en Europe».