Renew Europe salue le déblocage tant attendu de la directive sur la présence des femmes dans les conseils d'administration

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Gender Equality week

Après un blocage de dix ans, les États membres de l'UE ont adopté aujourd'hui leur position sur la directive sur la présence des femmes dans les conseils d’administrations, un texte législatif visant à rendre les conseils d'administration des entreprises plus équilibrés entre les femmes et les hommes. Renew Europe se félicite vivement de cette décision, tout en exprimant sa déception quant au retard pris par le Conseil européen.


Dix ans se sont écoulés depuis que la Commission a présenté sa proposition, et pendant cette période, l'amélioration de la participation des femmes dans les conseils d'administration a été trop modeste. En 2022, les femmes ne représentaient encore que 30% des membres des conseils d'administration des plus grandes sociétés cotées de l'Union. Mais avec les avancées d'aujourd'hui sur cette directive, l'UE va de l'avant pour s'assurer qu'à l'avenir, les femmes soient mieux représentées au niveau de la prise de décision exécutive.

Samira Rafaela, coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission des Droits de la femme et de l'égalité des genres et co-négociatrice de la législation, a déclaré :

«Quelle étape importante. Pendant longtemps, nous avons pensé qu'il serait impossible de débloquer ce dossier au Conseil. L'égalité de traitement signifie l'égalité de parole. Toutes les femmes d'Europe méritent d'avoir les mêmes chances de se hisser au sommet des entreprises. Notre économie devient plus moderne et plus diversifiée. Les entreprises doivent en tenir compte. La directive sur la présence des femmes dans les conseils d'administration offre davantage de possibilités aux femmes et leur donne davantage voix au chapitre. Les femmes occupant des postes influents seront plus visibles, ce qui inspirera la prochaine génération. Elles auront les modèles qu'elles méritent».

A la suite de ce mouvement, les commissions de les Droits des femmes et de l’égalité des genres et des Affaires juridiques du Parlement européen ré-endosseront leur mandat pour entamer des négociations interinstitutionnelles mercredi. Renew Europe demande instamment une coopération rapide et dévouée entre le Conseil et le Parlement européen pour que ce nouveau texte devienne enfin réalité.