Loi sur les services numériques (DSA) : L'accord garantit que les Big Tech « ne puissent agir comme des îles numériques indépendantes »

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

DSA photo

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen se félicite de l'accord conclu aujourd'hui sur le texte sur les services numériques (DSA), ensemble d'obligations contraignantes à l'échelle de l'UE applicables à tous les services numériques.

L'une des priorités de notre groupe politique était de défendre la liberté et l'ouverture d’internet pour tous les utilisateurs et entreprises, tout en améliorant les droits en ligne des citoyens et leur sécurité. Nous nous sommes battus pour un internet plus équitable où les droits fondamentaux sont respectés, sans pour autant surcharger les PME.

Les Big Tech doivent devenir plus transparentes, plus accessibles à tous les utilisateurs et offrir un choix éclairé aux consommateurs tout en assurant leur sécurité en ligne. Le DSA s'attaquera également au problème de l'absence de retrait des contenus illicites et des faux signalements en créant un meilleur système pour lutter contre ces pratiques. Elle contribuera également à réduire la désinformation, plus importante que jamais à la lumière de l'agression russe contre l'Ukraine.

Dita CHARANZOVÁ (ANO, République tchèque), vice-présidente du Parlement européen et rapporteure du groupe Renew Europe sur le DSA, a déclaré :

« Les négociations ont été longues et difficiles. Mais aujourd'hui, avec le DSA, Internet sera un endroit plus juste, plus sûr et plus accessible pour tous les utilisateurs. Cela fait maintenant huit ans que j'ai commencé à demander des mesures, bien avant que nous ayons cette proposition, mais nous y sommes enfin arrivés. Cette mesure contribuera à lutter contre le pire d’Internet, tout en donnant à nos citoyens davantage de droits et de protections. C'est un grand moment pour l'Europe, qui deviendra le premier continent à mettre en place de telles règles ».

« Google, Facebook et les autres grandes plateformes en ligne devront agir pour mieux protéger leurs utilisateurs. L'Europe a clairement indiqué qu'elles ne peuvent pas agir comme des îles numériques indépendantes. Elles jouent un rôle important dans nos sociétés et elles doivent prendre plus de responsabilités et être plus transparentes. Nous voulons l'innovation, nous voulons la croissance numérique, nous voulons conserver la liberté d'expression en ligne mais nous voulons aussi un Internet qui soit le meilleur de nous-mêmes, pas le pire ».

Partager :

Contactez nos députés :