Listes transnationales : Le Conseil de l'UE doit répondre à la volonté des citoyens européens

Auteur : Jennifer Emilie Richard

Date :

Partager :

Renew Europe salue vivement le vote, lors de la plénière à Strasbourg, du rapport sur la Loi électorale. Par ce texte important, le Parlement européen fait un pas de plus vers le renforcement de la démocratie européenne. Depuis le début de son histoire, notre famille politique s'est battue pour le renforcement de l'Union européenne, de notre espace public européen et du Parlement européen.

Les listes transnationales sont le moyen idéal pour renforcer le sentiment d'appartenance à l'UE. Avec cette réforme électorale, 28 sièges transnationaux devraient être créés dans le cadre d’une circonscription européenne, en plus des 705 sièges actuels. Cette réforme garantit un équilibre géographique et de genre, ce qui est un point clé pour notre groupe.

Renew Europe souhaite que la mise en œuvre de cette réforme soit prête pour les élections de 2024. La Conférence sur l'avenir de l'Europe - qui s'est terminée le week-end dernier - a montré que les citoyens de l'UE soutiennent l'idée de listes transnationales afin d'européaniser l'élection. En ces temps incertains et après l'énorme travail fourni par nos citoyens, nous ne pouvons pas les laisser tomber. Le renforcement de la démocratie européenne est la voie que nous devons choisir.

Guy Verhofstadt (Belgique, Open VLD), rapporteur fictif de Renew Europe sur la réforme électorale, a déclaré : « Le Parlement européen lance une réforme complète de nos élections européennes : abaissement de l'âge de vote à 16 ans, tenue des élections le même jour dans toute l'Europe - Journée de l'Europe, le 9 mai -, listes transnationales pour étayer un système de Spitzenkandidaten. Une vraie démocratie a besoin d'une vraie responsabilité. C'est la voie à suivre ».