Le retard du Conseil européen dans l'ouverture des négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord nuit à la réputation de l'UE

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Press Release 41

Renew Europe regrette le manque d'unité persistant au sein du Conseil européen pour ouvrir les négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord, malgré l'engagement de Skopje en faveur de la démocratie et de l'état de droit ainsi que de ses efforts pour mettre en œuvre les réformes liées à l'UE.

Le rapport annuel évaluant les progrès réalisés par la Macédoine du Nord, adopté aujourd'hui en plénière, réitère le soutien ferme du Parlement européen à l'ouverture des négociations d'adhésion et salue le bilan de la transition démocratique de la Macédoine du Nord tout comme les améliorations marquées en matière de transparence, de dialogue politique et de réduction de la polarisation politique dans le pays.

Ilhan Kyuchyuk, (Mouvement pour les droits et les libertés, Bulgarie), député européen Renew Europe et rapporteur du Parlement européen sur la Macédoine du Nord, a également inclus dans son rapport un aperçu complet des réformes en attente que le pays doit mettre en oeuvre, sur des questions telles que la réforme électorale, les médias, l'amélioration de la responsabilité des institutions publiques et l'engagement avec la société civile.

Mais globalement, Ilhan Kyuchyuk affirme que la Macédoine du Nord a prouvé qu'elle était un partenaire de confiance pour l'UE et que le retard dans l'ouverture des négociations d'adhésion nuit à la réputation de l'UE en tant que partenaire fiable et acteur géopolitique sérieux.

« Il ne fait aucun doute que la Macédoine du Nord a présenté le meilleur bilan de transition démocratique de toute la région des Balkans occidentaux. Les récents changements intervenus dans l'ordre international et surtout dans l'architecture de sécurité européenne à la suite de l'agression russe en Ukraine sont alarmants, mais la Macédoine du Nord a montré une fois de plus qu'elle était un partenaire fiable et digne de confiance.

En ce qui concerne le programme de réforme, le pays a obtenu des résultats durables et a démontré ses efforts pour renforcer l'État de droit, l'indépendance de la justice et le dialogue politique. Par conséquent, le Parlement européen continuera de demander que les négociations d'adhésion, attendues depuis longtemps, commencent officiellement et ce, dès que possible ».

Partager :

Contactez nos députés :