L'UE doit prendre des mesures d’envergure pour renforcer ses capacités de sécurité et de défense

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Untitled design 7

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen appelle le Conseil, le Haut représentant Josep Borrell ainsi que la Commission à soutenir fermement l'Ukraine et à prendre des mesures audacieuses afin d’assurer la souveraineté stratégique de l'Europe en introduisant le vote à la majorité qualifiée pour certains domaines de la politique étrangère et en renforçant sa politique et ses capacités de défense.

Dans une recommandation, approuvée aujourd'hui en plénière, sur la politique étrangère, de sécurité et de défense de l'UE après la guerre d'agression russe contre l'Ukraine, la co-rapporteure, Nathalie Loiseau (Liste Renaissance, France), membre de Renew Europe et également présidente de la sous-commission sécurité et défense, a insisté sur la nécessité absolue pour les États membres de l'UE de tenir leurs engagements en mettant en œuvre les actions prévues dans la boussole stratégique aussi rapidement et efficacement que possible.

« Face à l'agression de la Russie contre l'Ukraine, nous devons nous rendre à l'évidence : la sécurité européenne est menacée, et nous sommes désormais entrés dans une nouvelle ère géopolitique. Dans ce contexte, nous devons maintenant faire de notre défense européenne une réalité dans le cadre de la boussole stratégique, et nous devons agir maintenant, et rapidement : créer une capacité de réaction rapide, renforcer notre défense mutuelle, accélérer la mobilité militaire.

En outre, nous devons accélérer nos livraisons d'équipements militaires afin de soutenir plus efficacement l'Ukraine. Nous devons également reconstituer les stocks épuisés d'équipements militaires que les États membres fournissent à l'Ukraine, en coordonnant nos investissements, en augmentant les budgets du Fonds européen de défense et de la Facilité européenne pour la paix mais aussi en lançant des achats conjoints...

C'est notre sécurité et celle de notre continent qui est en jeu », a ajouté Nathalie Loiseau.

Partager :

Contactez nos députés :