Renew Europe s'engage à renforcer la politique de concurrence afin de parvenir à une relance durable

Date :

Partager :

Renew Europe organise un débat de haut niveau sur le rôle de la concurrence dans le contexte du Green Deal. Margarida Matos Rosa, Présidente de l'Autorité portugaise de la concurrence, Olivier Guersent, Directeur général de la DG Concurrence de la Commission européenne et Stéphanie Yon-Courtin et Pascal Canfin, députés européens de Renew Europe figurent parmi les participants.

Au sein de Renew Europe, nous pensons que nous pouvons approfondir le marché unique européen pour une reprise forte et une Europe compétitive et durable, tout en atteignant nos objectifs en matière de Green Deal.

Nous pensons également qu'il existe un large consensus parmi les décideurs politiques pour faire de la création d'emplois et de la durabilité une priorité, et c'est pourquoi nous avons organisé un débat de haut niveau en présence des autorités européennes et nationales.

Le webinaire, intitulé "Comment les règles de concurrence peuvent-elles contribuer aux objectifs du Green deal ?", a réuni les invités suivants :

Réagissant à la discussion, Stéphanie Yon-Courtin (Renew Europe, France), Vice-présidente de la Commission des affaires économiques (ECON) au Parlement européen, a déclaré :

"La politique de concurrence n'est pas un dogme mais un outil qui peut contribuer à une relance durable de l'Europe. L'Union européenne a fixé des normes élevées avec le Green Deal ainsi que le plan de relance fondé sur la transition numérique et écologique : il est maintenant temps pour chacun de jouer son rôle dans cette transition et d'en faire profiter les prochaines générations. Les instruments juridiques non contraignants (soft law) joueront un rôle clé dans l'adaptation de notre politique de concurrence aux défis du 21ème siècle tout en garantissant une application forte de nos règles."

Dans ses remarques finales, Pascal Canfin, (Renew Europe, France), président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, a souligné :

"L'UE transforme rapidement son architecture en conséquence du Green Deal : plus de 50 législations seront publiées jusqu'en 2022. Les règles de concurrence ne peuvent pas rester à la traîne et doivent contribuer autant que les autres politiques de l'UE à atteindre les nouveaux objectifs climatiques de la loi sur le climat. Je salue donc le travail actuel et la volonté de Mme Vestager de faire bouger les lignes."

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sebastian Rodriguez Perez

Mob : +32 496 89 72 99

Email : sebastian.rodriguez@europarl.europa.eu