Protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord : Renew Europe salue les propositions de la Commission et appelle à un dialogue constructif

Auteur : Nicholas Petre

Date :

Partager :

1882 detail f44b

En prévision de la visite de Lord Frost à Bruxelles, Renew Europe salue le nouveau paquet de propositions de la Commission européenne afin de résoudre les questions autour de la mise en œuvre du Protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord.

Nous appelons le gouvernement britannique à réagir positivement aux propositions faites par la Commission européenne, comme il s'est engagé à le faire, afin de sauvegarder la paix et la prospérité sur l’île d’Irlande. Nonobstant, le gouvernement britannique doit également être conscient que l’UE a ses propres lignes rouges et que celles-ci sont claires. Il ne peut y avoir de renégociation du protocole dont l’essence même est de protéger l’accord du Vendredi Saint. Le rôle de la CJUE n’est pas discutable et les consommateurs et entreprises doivent être protégés.

Nathalie Loiseau, députée européenne au sein du groupe Renew Europe et membre du groupe de contact du Parlement européen pour le Royaume-Uni explique que : « Les propositions de la Commission européenne montrent que l’UE a fait un effort supplémentaire pour faciliter la mise en œuvre du protocole. Lord Frost ne doit pas se faire d’illusions : une négociation ne reposera pas sur la base de la proposition britannique de déchirer le protocole que nous avons négocié et ratifié ensemble. L’UE a ses propres lignes rouges bien définies : l’intégrité du marché unique, la sécurité et la sûreté des consommateurs européens ainsi que le rôle de la CJUE ».

Barry Andrews, député européen, qui a été récemment désigné comme l’un des candidats de Renew Europe au sein de la future Assemblée parlementaire UE-Royaume-Uni déclare que « Cette contribution positive de la Commission européenne est la bienvenue car elle propose des solutions pragmatiques aux problèmes rencontrés par les habitants d’Irlande du Nord depuis la fin de la période de transition du Brexit. Lord Frost s’est engagé à examiner ce paquet « pleinement, sérieusement et positivement ». J’espère sincèrement que ces déclarations étaient authentiques et que cela annonce une nouvelle ère de dialogue constructif qui place les préoccupations des habitants d’Irlande du Nord au premier plan ».