Le Conseil européen doit défendre l'intérêt européen et trouver des solutions concrètes aux défis auxquels sont confrontés les citoyens européens

Auteur : Clara De Melo Ponce

Date :

Partager :

Whats App Image 2021 10 20 at 10 13 56

En prévision de la réunion du Conseil européen des 21 et 22 Octobre, le président de Renew Europe, Stéphane Séjourné, a appelé les dirigeants de l'UE à s'attaquer aux véritables problèmes auxquels font face les citoyens européens. La discorde et les attaques inacceptables à l’encontre de l'intérêt européen doivent cesser.

Stéphane Séjourné a déclaré : « En moins de deux semaines, les citoyens européens ont eu le droit à une remise en cause par le gouvernement polonais des fondements même de l'État de droit et de l'architecture juridique européenne, à des campagnes anti-européennes du gouvernement hongrois financées par le contribuable et à des insultes grossières de la part du Premier ministre slovène, qui pourtant, assure la présidence du Conseil de l’UE. II est temps de cesser de détourner inutilement l’attention des citoyens des défis auxquels ils sont confrontés ».

« L’Europe a, avant tout, un objectif : faire en sorte que les Européens vivent mieux, plus libres, plus égaux et plus forts dans un monde instable. Aucun Européen ne vit moins bien à cause de la primauté du droit européen ou de la Cour de justice de Luxembourg. Au contraire ! »

Au lieu de déclarations et d'actions destructrices, Stéphane Séjourné appelle à une action déterminée pour répondre :

  • aux prix élevés de l'énergie
  • aux pénuries d'approvisionnement
  • à une approche incomplète sur la question migratoire
  • à une nouvelle voie à suivre en matière de commerce international

Stéphane Séjourné a également insisté sur le fait que Renew Europe exhorte le Conseil à prendre des mesures immédiates concernant :

  • La relation EU - Royaume-Uni : les institutions européennes doivent défendre plus activement l’intérêt européen
  • COVAX : Le Conseil de l’UE doit reprendre l’initiative du Parlement européen de fournir des vaccins, avec le budget de l’UE, à toutes populations non vaccinées dans les pays en voie de développement.