L'ambitieuse législation NIS2 permettra de combler les lacunes de l'UE en matière de cybersécurité

Auteur : Linda Aziz-Rohlje

Date :

Partager :

Nis2

Sous la direction de Bart Groothuis de Renew Europe, la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie a adopté jeudi la position du Parlement et est prête à entamer les négociations avec le Conseil sur la révision de la directive sur les mesures pour un niveau commun élevé de cybersécurité dans l'Union, plus communément appelée NIS2.

Pour Renew Europe, il est essentiel de renforcer le niveau de cybersécurité au sein de l'Union en introduisant des mesures de cybersécurité et de signalement des incidents, en couvrant davantage de secteurs essentiels et en créant les outils permettant de traiter ensemble les cyberincidents lorsqu'ils se produisent. La cybersécurité doit constituer une priorité, tant pour les États membres que pour les entreprises qui fournissent des services vitaux à nos citoyens. En même temps, il est impératif que la législation soit pratique et que la charge administrative reste gérable.

Renew Europe croit fermement qu'avec l'augmentation et l'agressivité des incidents cybercriminels et le haut degré de numérisation de notre société, une approche unifiée et harmonisée dans toute l'UE est essentielle afin d'atteindre le haut niveau de cybersécurité nécessaire au fonctionnement de notre société en général.

Bart Groothuis, eurodéputé, rapporteur du dossier, déclare :

"La cybercriminalité a doublé en 2019, les rançongiciels (ransomware) ont triplé en 2020, cependant, nos entreprises et institutions dépensent 41 % de moins en cybersécurité qu'aux États-Unis. Il est donc essentiel de renforcer notre cybersécurité dans l'Union et de créer les outils pour gérer ensemble les cyberincidents lorsqu'ils se produisent. Nous ne pouvons pas empêcher tous les cybercrimes de se produire, mais nous pouvons nous protéger mieux qu'avant et mieux que les autres. Avec cette nouvelle législation, nous faisons de l'UE un lieu sûr où travailler et prospérer en affaires."