Il est temps de renforcer l'Union de l'énergie

Auteur : Linda Aziz-Rohlje

Date :

Partager :

Energyn

L'escalade des prix de l'énergie observée dans la plupart des États membres, principalement due à des ruptures d'approvisionnement et à une augmentation de la demande mondiale d'énergie liée à la reprise économique mondiale, est un problème qui affecte les ménages, les petites entreprises et l'ensemble de l'économie européenne.

Renew Europe estime que les États membres doivent utiliser pleinement les instruments fournis dans la boîte à outils présentée en octobre par la Commission européenne pour lutter contre la flambée des prix de l'énergie. L'arrêt de cette flambée des prix donnerait une impulsion importante à la transition énergétique indispensable dans l'Union européenne et à la stabilisation des conditions du marché.

Renew Europe a lancé mercredi le débat en session plénière du Parlement européen avec la commissaire à l’Energie Kadri Simson. Pour relever le défi énergétique auquel fait face l'UE, Renew Europe appelle à accroître l'efficacité énergétique dans les secteurs à fort potentiel d'économie d'énergie tels que les bâtiments, les transports et les industries énergivores, entre autres. Nous devons également augmenter les investissements dans les énergies renouvelables et la production d'électricité, et surtout augmenter les alternatives et les systèmes de stockage d'électricité.

Martina DLABAJOVÁ, coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie (ITRE), a déclaré :

« Malgré les défis continus découlant de la pandémie, le rapport montre la valeur de l'Union de l'énergie et prouve sa résilience. Les incidents de grande ampleur ont été évités en une heure et une bonne coordination était en place entre les secteurs pour réagir aux événements météorologiques extrêmes.

Cependant, nos marchés ont été impactés par un choc mondial entraînant une forte augmentation des prix de l'énergie. La boîte à outils Énergie, rapidement fournie par la Commission européenne, aide les États membres à atténuer l'impact de la flambée des prix sur les entreprises et les citoyens. Mais ce n'est toujours pas suffisant, nous devons maintenir nos efforts. Pour poursuivre sur la base des actions déjà entreprises, nous demandons à la Commission de garantir la présentation en temps voulu de la révision de la directive sur la performance énergétique des bâtiments ainsi que des initiatives sur l'hydrogène, la décarbonisation du marché du gaz et le méthane ».