Renew Europe appelle à renforcer les infrastructures de transport de l'UE pour relever le défi des chaînes d'approvisionnement internationales

Auteur : Yannick Laude

Date :

Partager :

1884 detail e56c

La pandémie mondiale de Covid-19 a profondément bouleversé le commerce international depuis 2 ans et singulièrement le transport maritime. Les navires de fret ont pris un retard considérable dans leurs livraisons, les conteneurs s’accumulent dans les ports, les chaines d’approvisionnement des usines sont perturbées, déjà les prix des denrées s’envolent et des pénuries menacent les fêtes de Noël. En Europe, la situation est encore aggravée par le Brexit, et les contrôles douaniers instaurés pour le trafic transmanche, tandis qu’un manque de chauffeurs routiers dérègle davantage encore le circuit logistique. D'autres régions du monde, comme les États-Unis, prennent des mesures pour atténuer cette crise et améliorer la chaîne d'approvisionnement. L’Union européenne doit également réagir, estime Renew Europe, à l’origine d’un débat aujourd’hui en session plénière du Parlement européen réuni à Strasbourg où la Commission européenne a été interpellé sur ses intentions.

José Ramón BAUZÁ (Ciudadanos, Espagne), coordinateur de Renew Europe zau sein de la commission parlementaire des Transports et du Tourisme (TRAN), a déclaré : « Cette situation est révélatrice des fragilités de l’appareil productif européen mais il y a aussi des réponses de court et moyen termes que la Commission européenne doit aborder avec les États membres, et au niveau international, afin de rétablir la chaine d'approvisionnement et d’éviter de futurs goulets d'étranglement. Nous appelons la Commission à renforcer les infrastructures de transport de l'UE, les rendre plus résilientes et mieux préparées aux crises. Les Fonds européens doivent pouvoir être investis dans l'extension des capacités portuaires l'amélioration des liaisons ferroviaires et l'intermodalité des installations de stockage avec le réseau routier ».

Thèmes :

TRAN

Partager :