L'UE doit empêcher les femmes et les jeunes filles de souffrir des soldats et des trafiquants russes

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Womenuk

Les femmes et les jeunes filles constituent la majorité des 8 millions de personnes qui ont fui l'Ukraine, suite à l'invasion de Poutine. Dans une résolution adoptée aujourd'hui par le Parlement européen, Renew Europe réclame des mesures supplémentaires afin d'assurer la protection des victimes de la guerre, tant en Ukraine qu'en Europe.

Notre groupe demande que l'accès aux services de santé sexuelle et reproductive (SSR), en particulier à la contraception d'urgence et aux soins d'avortement, soit permis partout dans l'Union européenne ainsi qu'en Ukraine, notamment pour les victimes de viol.

Nous condamnons également l'utilisation de la violence sexuelle et du viol comme armes de guerre. Les États membres doivent mettre en place ou renforcer les programmes d'aide aux victimes existants, et nous devons porter toutes les affaires devant la Cour pénale internationale afin de demander des comptes aux auteurs de ces actes.

L'UE doit également prendre des mesures fermes afin d'éviter que les femmes et les enfants souffrent des trafiquants d'êtres humains. Nous voulons un plan européen de lutte contre la traite des êtres humains ainsi qu'un numéro d'assistance téléphonique gratuit pour les victimes ou les personnes à risque. Enfin, nous souhaitons qu'Europol mène des campagnes de sensibilisation dans les points de transit utilisés par les trafiquants et au sein des centres d'accueil des réfugiés.

Soraya Rodríguez Ramos, coordinatrice au sein de la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres (FEMM) et rapporteur fictif sur la résolution, déclare :

"La guerre de Poutine contre l'Ukraine a causé de graves risques et traumatismes pour les femmes et les jeunes filles, tant pour celles qui restent encore dans le pays que pour celles qui ont réussi à quitter le pays. Je suis horrifiée par les témoignages de violences, d'exploitations et d'abus sexuels. Les victimes de cette guerre, que ce soit en Ukraine ou dans l'UE, doivent pouvoir compter sur notre soutien. Cette résolution définit une voie claire pour leur venir en aide."