Renew Europe demande de toute urgence un débat en plénière sur le rejet par la Pologne de la primauté du droit de l’UE

Auteur : Caroline Rhawi

Date :

Partager :

Pic Poland

Renew Europe s’inquiète de la décision de l’illégitime Tribunal constitutionnel polonais de rejeter la primauté du droit européen.

Le fait que le gouvernement polonais continue de bafouer les valeurs et les lois fondamentales de l’Union européenne doit faire l’objet d’une action ferme. Notre groupe a demandé la tenue, de toute urgence, d’un débat ainsi qu’une résolution sur la crise de l’état de droit en Pologne et l’ajout de la primauté du droit européen à l’agenda de la seconde session plénière d’octobre au Parlement européen.

La Commission européenne doit venir devant le Parlement européen et expliquer quelles seront les actions prises pour défendre les traités de l’UE.

Malik Azmani, Premier vice-président de Renew Europe déclare :

Si le gouvernement polonais souhaite rester dans l’UE, il doit en respecter les règles du jeu. Leur bafouement des principes fondamentaux de l’UE est inacceptable. Les autorités polonaises doivent nous dire clairement si la Pologne confirme son engagement à respecter le traité d’adhésion signé en 2003. Dans le cas contraire, ils devront en tirer toutes les conséquences. En tant que gardienne des traités, la Commission n’a d’autre choix que d’enclencher une procédure judiciaire. Madame Von der Leyen doit venir au Parlement européen pour expliquer les prochaines étapes.

Michal Šimečka, vice-président de Renew Européen ajoute :

Le gouvernement polonais, en utilisant une cour captive, sape les fondements de l’intégration européenne. L’UE doit s’attaquer à cette crise de front.

Pour en savoir plus :

https://www.reneweuropegroup.eu/fr/news/2021-10-07/european-commission-must-not-give-in-to-polish-governments-contrived-court-decision-on-the-primacy-of-eu-law