L’unité et la solidarité doivent être la réponse de l’UE au chantage au gaz de Poutine

Auteur : Lucian Goleanu

Date :

Partager :

Energy independence from Russia Bulgaria and Poland

Le groupe Renew Europe au sein du Parlement européen condamne fermement la décision prise aujourd'hui par le géant russe de l'énergie, Gazprom, d'interrompre les livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie. Nous appelons les États membres de l'UE à faire preuve de solidarité et de ne céder ni au chantage de Poutine, ni à ses tentatives de déstabilisation.

L'Union européenne doit rester unie et tous les pays de l'UE doivent respecter les sanctions imposées à Moscou, notamment celle de ne pas effectuer de paiements en roubles. Renew Europe réitère ses appels à un embargo sur le pétrole et le gaz russes, accompagné d'une stratégie basée sur la solidarité et les investissements dans des ressources d'énergie alternatives.

Bernard Guetta (Délégation Renaissance, France), rapporteur fictif de Renew Europe sur la Russie, a déclaré :

« En coupant les robinets de gaz à la Pologne et à la Bulgarie, M. Poutine s'imagine probablement qu'il affaiblit et divise l'Union européenne. C'est le contraire qui se produira. Puisqu'on ne peut même pas s'attendre à ce qu'il honore un contrat commercial, l'UE n'hésitera plus à imposer un embargo sur le gaz russe. L'aveuglement politique de M. Poutine est sans égal ».

Martina Dlabajová (ANO, République tchèque), coordinatrice de Renew Europe au sein de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie, a ajouté :

« En tant que famille politique, nous appelons à une adoption rapide de sanctions contre le régime russe depuis le premier jour de l'agression de Poutine contre l'Ukraine. Notre priorité est de priver le régime de ses ressources et, à cet égard, l'UE doit rester unie. Poutine essaie de nous diviser et nous devons, plus que jamais, rester unis ».