Sustainability becomes the norm: ENVI-committee approves Huitema (Renew Europe) report on circular economy

Date:

Share:

1785 detail 8750

The European Parliament's environment committee (ENVI) has just approved the Huitema report on the circular economy – yet another step to turn the Green Deal into a reality.

Renew Europe has been at the forefront of efforts to strengthen the circular economy in Europe, based on lessons learnt in recent years and a broadening of the scope towards different sectors and measures, such as common ecodesign standards for the EU market.

The Commission's action plan closely reflects many of the priorities raised by the Renew group, explains (full statement) rapporteur Jan Huitema (VVD, NL): "The transition into a circular economy is an economic opportunity that we should grab with both hands. Europe is not a resource-rich continent, but we have the skills, the know-how and the innovation power to develop the technologies necessary to close loops and build a waste-free society. This will create jobs and economic growth and bring us closer to reaching our climate goals. A classic win-win.

In this report and based on feedback from businesses throughout the value chain, we have identified the necessary incentives as well as the barriers that need lifting in order to transform this opportunity into a concrete roadmap towards a circular economy."

The first Circular Economy Action Plan dates from 2015 and introduced a focused on waste treatment and a plastics strategy, including a much-discussed ban on single-use plastics.

The new EU Circular Economy action plan continues the push for a more circular economic model with an emphasis on product design, on incentives for a thriving EU market for green products and for "closing the loop" through a combination of high-quality recycling and a better uptake of recycled materials.

It outlines how to improve the environmental sustainability of key value chains like electronics, batteries and vehicles, but also in sectors like textiles, construction and food.

A key priority of the report is strengthening the market for recycled raw materials in Europe, through common EU standards and incentives to make them more competitive with primary raw materials. To give direction both for policy decisions and for companies, the report asks the Commission to propose new EU targets to limit our resource footprint and reduce waste.

The transition will provide big opportunities for the recovering EU economy, but it will also need support through investment in research and in education and training, and through EU investment funds.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La durabilité devient la norme : La commission ENVI approuve le rapport Huitema (Renew Europe) sur l'économie circulaire

La commission de l'environnement du Parlement européen (ENVI) vient d'approuver le rapport Huitema sur l'économie circulaire - un pas de plus pour faire du Green Deal une réalité.

Renew Europe a été à la pointe des efforts visant à renforcer l'économie circulaire en Europe, sur la base des enseignements tirés ces dernières années et d'un élargissement du champ d'application à différents secteurs et mesures, telles que les normes communes d'écoconception pour le marché de l'UE.

Le plan d'action de la Commission reflète étroitement un grand nombre des priorités soulevées par le groupe Renew Europe, explique (déclaration entière) le rapporteur Jan Huitema (VVD, NL) :

"La transition vers une économie circulaire représente une opportunité économique que nous devons saisir à deux mains. L'Europe n'est pas un continent riche en ressources, mais nous disposons des compétences, du savoir-faire et du pouvoir d'innovation nécessaires pour développer les technologies qui permettront de boucler la boucle et de construire une société sans gaspillage. Cela créera des emplois et de la croissance économique et nous rapprochera de nos objectifs climatiques. Un classique gagnant-gagnant.

Dans ce rapport et sur la base des réactions des entreprises tout au long de la chaîne de valeur, nous avons identifié les incitations nécessaires ainsi que les obstacles à franchir pour transformer cette opportunité en une feuille de route concrète vers une économie circulaire".

Le premier plan d'action sur l'économie circulaire date de 2015 et a introduit une stratégie centrée sur le traitement des déchets et une stratégie sur les plastiques, y compris une interdiction très discutée des plastiques à usage unique.

Le nouveau plan d'action de l'UE sur l'économie circulaire poursuit la promotion d'un modèle économique davantage circulaire en mettant l'accent sur la conception des produits, sur les mesures d'incitation à la création d'un marché européen florissant pour les produits verts et sur la nécessité de "boucler la boucle" grâce à une combinaison de recyclage de haute qualité et d'une meilleure utilisation des matériaux recyclés.

Il décrit comment améliorer la durabilité environnementale des principales chaînes de valeur comme l'électronique, les batteries et les véhicules, mais aussi dans des secteurs comme le textile, la construction et l'alimentation.

L'une des principales priorités du rapport est de renforcer le marché des matières premières recyclées en Europe, grâce à des normes européennes communes et à des mesures incitatives visant à les rendre plus compétitives par rapport aux matières premières primaires. Afin de donner une orientation tant aux décisions politiques qu'aux entreprises, le rapport demande à la Commission de proposer de nouveaux objectifs européens afin de limiter notre empreinte sur les ressources et réduire les déchets.

La transition offrira de grandes possibilités à l'économie européenne en pleine reprise, mais elle devra également être soutenue par des investissements dans la recherche, l'éducation et la formation, ainsi que par des fonds d'investissement de l'UE.

For more information, please contact

Vincent Stuer

Mob : +32 473 29 04 43
Email : vincent.stuer@europarl.europa.eu